Pile poil! (ou comment choisir le bon pinceau)

Dans les milliers de pinceaux qui existent, chacun d’eux a son utilité et ses caractéristiques qui lui sont propres. S’il en existe autant et qu’il en sort régulièrement de nouveaux sur le marché, c’est pour que tout le monde trouve LE pinceau qui lui convient parfaitement.

Mais comment s’y retrouver? Quel pinceau choisir? Lequel sert à quoi? Et une question récurrente : C’est quoi comme poil, d’où vient-il?

pinceau

Après avoir été vendeuse conseil en matériel artistique pendant plusieurs années, quand un client arrive et demande « Bonjour, je voudrais un pinceau! », et que justement derrière vous s’en trouvent des milliers rangés et classés dans leurs casiers selon leur taille, leur nature et leur forme, c’est là qu’il faut savoir poser les bonnes questions ! 🙂

Pour trouver pour soi-même ou conseiller le bon pinceau, il faut procéder méthodologiquement, voici comment je procède et avec l’habitude cela se fait très rapidement, le choix finit par être quasi instinctif :

  1. Tout d’abords, déterminer la technique :

  • martre et petit-gris Si c’est pour peindre à l‘aquarelle  : Il faut un pinceau avec un manche court pour plus de maniabilité et avec des poils ayant une forte capacité à absorber et à retenir l’eau en permanence. Les meilleurs en la matière sont les petit-gris et les martres. Leurs poils sont très doux et très fins ce qui leur permet de se plier à la moindre pression, s’élargissant en éventail lorsqu’on appuit un peu pour donner un trait large puis retrouvant leur pointe effilée comme au départ une fois qu’on le soulève. Bien nettoyés et entretenus, ces pinceaux ont une durée de vie extraordinaire. Les meilleurs qualités (prévoir un gros budget dans ce cas) sont inusables, un excellent pinceau de ce genre peut être gardé à vie.

 

 

Écureuil du nord, dit petit-gris
Écureuil du nord, dit petit-gris

Qu’est-ce qu’un petit-gris? Les poils du pinceau petit-gris sont prélevés directement, non pas de l’extra-terrestre 🙂 , mais de la queue de cette espèce d’écureuil du Nord (Russie ou Canada), appelée Petit-gris. Ses poils sont les plus fins qui existent, donc les pinceaux en petit-gris sont parfaits pour les travaux délicats et précis.

Mais attention de ne les utiliser que pour les techniques à base d’eau, leur fragilité ne supportera pas les solvants.

Martre
Martre

Voici à quoi ressemble une martre. On leur prélève leurs poils de la queue pour en faire des pinceaux d’excellentes qualités (les Kolinsky). Ces animaux vivent dans les froids sibériens ce qui fait que leurs poils sont fins, souples et résistants. Plus résistants que les petit-gris, ils peuvent être utilisés pour la peinture à l’huile également.

Ces deux sortes de pinceaux sont les meilleurs pour les lavis et les techniques fluides telle que l’aquarelle. Mais il est tout à fait possible d’utiliser également n’importe quel pinceau à poils souples. Même synthétiques. Ceux-là seront moins doux mais plus nerveux, donc tout dépend de la manière dont vous travaillez. Il faut essayer pour connaître!

  • Si c’est pour peindre à l’acrylique : Rien de mieux que le pinceau en poil synthétique (faits de nylon ou perlon). Vous en avez de différentes sortes, certains un peu plus souples que d’autres. Mais en règle général c’est une fibre résistante, douce et nerveuse. Il est tout aussi possible de peindre de fines lignes régulières, des détails précis comme des forts empâtements. Ce qui est bien avec les pinceaux en synthétique, c’est qu’on peut tout faire (ou presque), donc pour moi c’est ce qu’il y a de mieux. Cependant nettoyez bien vos pinceaux car l’acrylique est permanente, une fois sèche vous aurez beaucoup de mal à les récupérer.
  • Si c’est pour peindre à l‘huile : Fibres synthétiques ou poils naturels, tout est possible. (Sauf les petit-gris comme nous venons de voir, pas assez résistants aux solvants). Certains poils naturels ont les même caractéristiques que les synthétiques si ce n’est qu’ils sont plus fragiles, comme le putois, l’oreille de bœuf, le poney ou le kevrin. Ils sont traditionnels et sont très agréables à utiliser. Doux et nerveux à la fois.

Pour l’acrylique et l’huile, tellement de choix de pinceaux sont possible qu’il faut à ce moment-là passer à la question suivante :

          2. Déterminer la manière de peindre :

  •  Si vous peignez avec une précision des détails, alors il vous faut un poil souple et un manche court. La taille du manche est importante car elle joue sur la maniabilité. Plus le manche est court plus vous êtes proche de votre support et plus le pinceau est léger, vous avez donc plus d’habileté. Quant au choix du poil, plus il est dur mieux il étale la peinture. Mais s’il est trop dur, il laisse des traces de poil dans la pâte picturale, ce qui fait assez grossier lorsqu’on cherche à obtenir un modelé doux aux détails précis. Donc, pour exécuter des détails ou peindre avec précision, que ce soit en acrylique ou à l’huile, les pinceaux synthétiques sont parfaits. Comme on l’a vu précédemment, ils sont doux (donc pas de trace de poils) et suffisamment nerveux pour étaler la peinture. Certains poils naturels ont les même caractéristiques, comme le putois, l’oreille de bœuf, le poney ou le Kevrin.
pinceaux-soie-porc
pinceaux-soie-porc
  • Si vous peignez en aplats avec des empâtements, un poil dur avec un manche long! Car vous pourrez prendre plus de distance avec votre support donc avoir plus de souplesse dans vos gestes. La soie de porc de chine est un poil dur, souple et résistant. Souvent vous lirez ou vous entendrez que c’est le pinceau indispensable pour la peinture à l’huile, une brosse idéale pour les effets de relief et pour étaler la peinture en grosse quantité. Personnellement je n’aime pas trop, je trouve qu’ils sont trop durs donc ils laissent des traces des poils (comme des rayures) et je les trouve très fragiles. Ils résistent certes aux solvants mais le poil étant rigide, il se plie rapidement, par conséquent on se retrouve avec une brosse dont les poils partent de tous les côtés. Et irrécupérable. Mais a contrario vous trouverez de nombreux adeptes. Ce sont des brosses qui se vendent très bien malgré tout de par leurs caractéristiques. A essayer donc!

             3. Déterminer la forme : 

  • Pour faire des longues lignes régulières : Un poil doux et long.
  • Pour faire des retouches précises, des petites détails : Un poil court.
Pinceaux poils courts-longs
Pinceaux poils courts-longs
  • Pour faire des aplats  : Une brosse plate ou un usé-bombé (ou langue de chat)
Usé-bombé et brosse plate
Usé-bombé et brosse plate
  • Et enfin pour faire des fondus : La brosse éventail
Brosse eventail
Brosse éventail

          4. Dernière question : Déterminer la taille !

Mais nul besoin d’écrire à ce sujet, car la taille doit être choisit uniquement par vous-même selon votre sujet. 🙂

Et il peut bien évidemment y avoir une ultime question, celle du prix! Car en effet la gamme de prix est très très large.

Un petit pinceau synthétique peut coûter moins de 1€, alors qu’une brosse en martre ou un gros pinceau en petit-gris peut monter à plus de 150€.  Alors bien entendu, le prix dépend non seulement de la nature du pinceau et de la taille, mais au sein d’une même catégorie, il peut y a voir de grandes différences de prix dues à la qualité.

Un très bon pinceau peut coûter très cher, il faut savoir que quand on décide d’aller acheter des bons pinceaux il faut avoir le budget. Mais la qualité du rendu et la facilité avec laquelle vous allez peindre est incomparable à un pinceau bas-de-gamme qui ne sera pas adapté à votre pratique, qui va perdre ses poils au fur et à mesure de l’usage et surtout il aura une durée de vie très courte.

Mais heureusement comme dans tous les domaines, le fait d’avoir du choix permet de trouver toujours un bon rapport qualité/prix. Il faut de tout pour tout le monde!!

Share Button

19 thoughts on “Pile poil! (ou comment choisir le bon pinceau)

  1. bonjour, j’ai besoin de trouver des pinceaux brosse aux poils longs à très long, j’aime les poils synthétique doux et très nerveux pour faire des traits longs, précis avec des pleins et déliés.
    j’ai aussi besoin d’une bonne capacité de réserve pour que les traits puissent être long d’un seul geste
    dynamique pour que acrylique peu diluée ai une bonne densité au premier coup de pinceau
    auriez-vous un conseil?

    1. Bonjour, les premiers à me venir à l’esprit sont les NOVA de Da Vinci, des poils synthétiques jaunes au manche vert. Ils correspondent à leur description et sont disponibles en pinceaux ronds, usé-bombés, en brosse et même en éventail.

  2. Bonjour Amandine,

    J’aime beaucoup l’effet des toiles de Elisabeth Roche Alazet. Je ne semble pas trouver la marque de pinceau qu’elle utilise.

    Présentement j’utilise Liquitex Free Style synthétique. Est ce une bonne marque?

    Merci, Mélanie

    1. Bonjour, les pinceaux utilisés par cette peintre sont en fibres synthétiques. Ces derniers sont parfaits pour les travaux en tout genre. Et les Liquitex Free style sont d’excellents pinceaux, doux et nerveux à la fois. Vous avez fait un très bon choix. Merci à vous

  3. Bonjour Amandines,

    Un grand merci pour votre livre que j’ai reçu. INDISPENSABLE !
    J’aime bien la texture, l’apparence lice de la peinture de l’artiste Fanny vanoye. Pouvez-vous m’indiquer quel type de brosse convient pour cela. (Vous pouvez aller voir son site fannyvanoye.com)
    merci
    syl

    1. Bonjour, merci pour votre commentaire!
      Les spalters synthétiques sont les plus appropriés pour peindre à la manière de cette artiste. La taille dépend de votre support et de l’effet souhaité.
      A bientôt !

  4. Bonjour !
    Je cherche à me procurer des pinceaux synthétiques de trés bonne qualité, qui ont un rendu similaire aux poils naturel car je n’aime pas la précision du synthétique, je préfère les petit accidents et je travaille style « alla prima ». Quelles marques me conseillez vous ? les synthétique imitation mangouste/martre sont-ils approprié à ce que je cherche ? le nylon n’est pas trop précis dans la touche ?
    Je vous remercie énormément pour ce blog 🙂

    1. Bonjour Clara,
      La marque Raphaël propose une gamme « Mixacryl » conçue à partir de poils synthétiques et de soie naturelle. Ces pinceaux sont donc un bon compromis, ils ont la résistance et la nervosité des synthétiques, puis la rétention et la force des soies de porc.
      Les poils de mangouste ou de martres sont très légers et doux. Ils ne sont donc pas adaptés pour les empâtements, mais plus pour les glacis ou dégradés ou « sfumato ».
      Pour la technique alla prima, les meilleurs pinceaux restent toutefois les soies de porc et les synthétiques aux fibres assez dures.
      Merci à vous !

  5. bonjour j’aimerai savoir quel pinceau utiliser pour la methode alla Prima en huile, merci.

    1. Bonjour,
      Pour la méthode alla prima, je vous conseille soit les soies de porcs soit des synthétiques. Méfiez-vous des poils trop souples, vous aurez du mal à étaler la peinture.
      Cordialement

  6. Bonjour et merci pour votre article, sur le sujet c’est l’un des plus complets et pratiques.
    Je souhaite investir dans des pinceaux synthétiques (pas naturels pour des raisons éthiques) pour l’huile, mais chaque marque possède ses propres poils synthétiques et il m’est difficile de m’y retrouver. Auriez vous une ou deux marques à me conseiller plus que les autres (travail en finesse, détails, dilutions, pas d’empatement) : Manet, Raphael, Artisti, Da Vinci, etc.
    Merci !

    1. Merci Anna!!
      Raphael, Da Vinci, Manet, Isabey, Daler-Rowney et Winsor&Newton sont toutes de très bonnes marques, leurs produits en général sont de qualités.
      Pour votre cas (travail de finesse et poils synthétiques), je vous recommande la série Kaerell S de Raphael, ou bien les Nova de Da Vinci, je les connais je travaille avec et j’en suis très satisfaite. Bien entretenus vous les garderez longtemps (les miens ont plusieurs années déjà), puis ils sont souples, doux et nerveux à la fois. Ils sont parfaits pour le travail en finesse.
      Bonne continuation!

  7. bonjour,
    merci pour ces renseignements qui m’ont bien aidés pour mes prochains achats.
    Je débute et la personne qui devait m’initier à l’aquarelle a de gros problèmes de santé…donc je vais essayer de faire toute seule,et je prends tous les conseils que je trouve.

    1. Je suis contente que l’article vous ait été utile! Désolée pour cette personne… Vous vous situez dans quelle région? En tous cas n’hésitez pas à me contacter si vous vous sentez bloqué techniquement ou pour une quelconque info sur l’aquarelle. On progresse mieux quand on est accompagné.

  8. bonjour, j’ai besoin de conseil pour les poils de pinceaux, pouvez vous me dire quelle genre de poil de pinceaux puis je prendre pour la technique que l’on appel « one stroke » et j’aimerai savoir le style de poil la plus souple pour mélanger les couleurs entre elle sent trop les étaler merci à vous

    1. Bonjour! Pour cette technique mieux vaut utiliser les pinceaux en poils synthétiques. Ils sont doux mais suffisamment nerveux pour étaler la peinture et pour pouvoir être contrôlé facilement. Et en ce qui concerne les poils les plus souples, tout dépend de la peinture que vous utilisez. Pour la technique à l’eau (aquarelle, gouache), ce sont les petits-gris, pour l’huile et l’acrylique ce sont les poils de martres. Ces pinceaux là peuvent être assez chers mais si vous les entretenez correctement vous aller les garder très longtemps. Merci à vous!

  9. Bonjour.merci car je ne connaisser pas la peinture a l,oeuf et l,utilité je peint surtout a l,acrylique et maintenant sur porcelaine a ce sujet avez vous des consiels ,des idées .merci et bonne continuations .

    1. Bonjour et merci Michele. La peinture sur porcelaine est une technique à part entière, le sujet est vaste donc si vous avez des questions précises, je serai ravie de vous répondre. Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous humain(e)?! * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 9095 to the field below: