Comment débuter à l’Huile ?

Commencer une nouvelle pratique artistique est passionnant, amusant, mais parfois quelque peu impressionnant. Car bien que la découverte soit enrichissante, on ne sait pas toujours comment se lancer ni avec quoi… Ce blog contient toutes sortes d’articles destinés à un public plus ou moins averti, mais j’ai réalisé qu’il y manquait peut-être la base même : Comment débuter ?? 

La peinture à l’huile a une réputation qui la précède bien souvent : C’est une technique traditionnelle, belle mais très compliquée. Ce qui n’est pas vraiment faux… sauf que sa complexité n’est due qu’au choix de sa pratique. Avec une méthode simple, la peinture à l’huile devient simple. Voici comment pratiquer une méthode simple avec un minimum de matériel.

1 – Se procurer le matériel

En ligne ou en magasin, le matériel Beaux-arts de base se trouve facilement. Et inutile de s’encombrer, on commence simplement avec ces 5 éléments : Pinceaux, couleurs, support, médium, diluant.

Le plus simple et le plus pratique et de se procurer un coffret prêt-à-l’emploi avec tout le matériel nécessaire. Plus le prix est élevé, plus les coffrets sont de qualité et complets. Il faudra simplement rajouter le support et parfois le diluant.

Sinon il vous faut choisir ces éléments à l’unité

  • Pinceaux : synthétiques, 2 ronds + 2 brosses au minimum (en savoir plus).
  • Couleurs : qualité fines ou étude (qu’est-ce donc?), 6 couleurs minimum (lesquelles?)
  • Support : bloc de papier spécial huile/acrylique ou cartons toilés ou toile sur châssis (en savoir plus)
  • Médium : le médium à peindre standard. Un flacon de 75ml suffit (qu’est-ce donc?)
  • Diluant : White Spirit ou essence de térébenthine (disponible en droguerie ou magasin de bricolage)

En ce qui concerne la palette, les fabricants vous en proposent des très belles en bois vernis par exemple. Mais comme il est recommandé d’avoir toujours une palette propre, mieux vaut utiliser des palettes jetables, sinon il vous faudra les nettoyer après chaque séance. Des blocs de papier spécial existent, sinon des assiettes en plastiques (recyclable bien sur !) font très bien l’affaire…

2 – Se préparer

Il est vrai que la peinture à l’huile n’est pas vraiment une pratique de spontané. Cette technique permet tous les effets possibles lors de longues séances grâce à son séchage lent, malheureusement, contrairement aux techniques aqueuses, il faut avant toute chose préparer le matériel…

  • Le diluant et le médium étant nocifs pour la santé, mieux vaut peindre dans une pièce aérée. Ouvrez ne serait-ce que légèrement une fenêtre par exemple.
  • Poser votre support sur une table ou sur un chevalet.
  • Si vous êtes droitier, mettez votre matériel (pinceaux, palette et médium) à droite du support. A l’inverse si vous êtes gaucher, mettez-les à gauche.
  • Poser vos couleurs sur la palette, de la taille variant d’un petit-pois à une noisette selon le format du support. Mieux vaut en rajouter s’il en venait à manquer plutôt que de gaspiller. Les tubes coûtent déjà suffisamment chers.
  • Le médium est versé en toute petite quantité (une cuillère à soupe) dans un récipient dans lequel vous tremperez le pinceau.
  • Quant aux pinceaux neufs, parfois les poils sont encollés par les fabricants afin de les protéger, les rendant alors rigides. Ne les plier pas en forçant, passez-les plutôt sous l’eau tiède !

3 – Prêt ? Partez !

Vous êtes à présent prêts à peindre. La peinture à l’huile peut en effet être utilisée directement, telle qu’elle sort du tube. Seulement elle est parfois difficile à appliquer car elle se « tire » mal. C’est pourquoi la présence du médium est nécessaire. Il enrichit les couleurs de matière grasse, dès lors celles-ci deviennent fluides, brillantes et consistantes. Le diluant (essence) ne doit servir lors de cette première étape d’apprentissage qu’à nettoyer les pinceaux. Sa dilution avec les médiums est utile pour l’élaboration d’une peinture en plusieurs couches, mais mieux vaut déjà apprendre à maîtriser ses outils avant de compliquer le processus.

Commencez donc par de petits sujets aux détails limités, sur un petit format. Lorsqu’on débute, le plus important est de comprendre le fonctionnement. Initiez-vous aux mélanges des couleurs, aux dosages avec le médium et aux différentes touches du pinceaux. Une fois cette 1ère approche faite, alors optez pour un sujet un peu plus élaboré.

Share Button

One thought on “Comment débuter à l’Huile ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous humain(e)?! * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 5815 to the field below: