« Du spirituel dans l’art, et dans la peinture en particulier » par Kandinsky

Wassili Kandinski est célèbre pour ses peintures, mais son oeuvre écrite est d’autant plus passionnante qu’elle est l’origine et la raison d’être de son travail pictural. C’est une lecture immanquable pour tous les artistes, amateurs comme professionnels!

Wassili Kandinsky
Wassili Kandinsky

Kandinski est né en 1866 à Moscou dans une famille aisée et cultivée. Ce sont les œuvres de Monet exposées à Moscou en 1895 qui provoquent en lui une révélation, car après avoir étudier le droit, il décide à l’âge de 30 ans d’intégrer l’Académie des Beaux-arts de Munich. Son travail est fortement inspiré des oeuvres impressionnistes et ce n’est que vers les années 1910 que l’abstraction se fait ressentir fortement au sein de sa peinture.

Sa théorie artistique avant-gardiste fait de lui un des précurseurs de l’art abstrait, il devient alors l’artiste de la « nécessité intérieure », prônant le rôle primordial de la spiritualité dans la création artistique.

 

La parution de son livre en 1911, Du Spirituel dans l’art et dans la peinture en particulier, traduit en français en 1949, le fait connaître, rependant ainsi sa philosophie artistique qui n’a pas toujours été très bien reçue à l’époque…

« Une oeuvre d’art n’est pas belle, plaisante, agréable. Elle n’est pas là en raison de son apparence ou de sa forme qui réjouit nos sens. La valeur n’est pas esthétique. Une oeuvre est bonne lorsqu’elle est apte à provoquer des vibrations de l’âme, puisque l’art est le langage de l’âme et que c’est le seul. »

« L’art peut atteindre son plus haut niveau s’il se dégage de sa situation de subordination vis-à-vis de la nature, s’il peut devenir absolue création et non plus imitation des formes du modèle naturel. » Extraits de la préface de Philippe Sers en 1988

Du Spirituel dans l’art et dans la peinture en particulier est donc le livre de la méthode, après l’avoir lu et relu afin de bien le comprendre, voici ce que dit Kandinsky chapitre par chapitre :

MsnTrucAstuce.free.fr126

 Généralités

I. Introduction

W. Kandinsky dénonce le matérialisme de notre ère provoquant la perte de notre âme.

Voici ce qu’il appelle « L’art pour l’art«  : Une oeuvre favorisant l’aspect extérieur par son harmonie des formes et des couleurs, et malheureusement, étouffant toute résonance intérieure. Oeuvre qu’on regarde d’un œil froid et indifférent, admirant la « patte » du peintre comme on admire un pâté…. La surproduction, la coterie, etc, cet art matérialiste détourne l’art de son véritable but. Mais « l’art pour l’art » n’est qu’éphémère car il ne renferme aucun potentiel d’avenir. C’est un « art castré » dit-il! « La chasse au succès rend la recherche toujours plus superficielle. »

Quant à l’autre art, celui qui prend sa source dans l’âme de l’artiste, il possède presque une force d’éveil prophétique pouvant avoir une forte influence. C’est par la compréhension de cette « vision » de l’artiste que le niveau spirituel de la foule s’élève.

II. Le mouvement

Selon W.Kandinsky, la spiritualité peut être représentée par un triangle, la base la plus large étant la foule, la majorité de la population. Dans toutes les sections du triangle se trouvent des artistes, et ceux qui parviennent à voir au-delà de leur section est un prophète pour leur entourage, car ses nouvelles connaissances et « ouvertures d’esprit » influenceront. Ce processus favorise l’évolution des mentalités, de la réflexion et donc de la spiritualité.

Schéma de la théorie du triangle spirituel de Kandinsky
Schéma de la théorie du triangle spirituel de Kandinsky

Malheureusement cette évolution n’est pas un acquis. Selon l’auteur, sans artiste le monde régresse. Car un artiste a un besoin incessant de s’élever et s’il n’y a rien ou personne qui peut lui permettre de se développer, alors il n’y a pas d’art. Et sans art, pas d’évolution possible.

W. Kandinsky affirme tout de même que malgré cette course à l’originalité dans cette surproduction artistique, le Triangle n’en continue pas moins à avancer, lentement mais surement. Dans cette recherche d’un « comment » à travers un style,  le « quoi » n’est généralement pas bien loin. Et ce « quoi » est la profondeur de l’oeuvre, l’éveil spirituel.

III. Tournant spirituel

Pour l’auteur, les habitants de cette grande section à la base du Triangle, cette « foule », pensent que ce mouvement est facile car ils se laissent seulement entraîner par la section supérieure, sans se poser de questions.

Plus les sections sont élevées au sein de ce triangle, plus les remises en questions sont importantes. Cela s’explique par le fait que plus un être est réfléchi, plus il est en insécurité spirituelle. Par exemple, il a conscience que la vérité d’hier n’est plus celle d’aujourd’hui, donc celle d’aujourd’hui pourrait être renversée par celle de demain!

MsnTrucAstuce.free.fr101

Jusqu’à atteindre la pointe du Triangle, où la peur devient inexistante car c’est à ce niveau que sont provoquées les remises en questions et la recherche de réponses, dans le but d’aller toujours plus loin que ce que l’on sait déjà.

Description du Triangle spirituel de W. Kandinsky
Description du Triangle spirituel de W. Kandinsky

Le tournant spirituel, cette évolution, apparaîtra en premier dans les arts, car l’Art est le miroir du monde. Il reflète l’image du présent.

« La liberté artistique ne peut pas être absolue, mais les limites peuvent être dépassées » 

IV. La pyramide

La musique est l’art où la représentation du monde intérieur est la plus facile (indépendamment du matérialisme, c’est-à-dire du commercial). Car la musique est totalement autonome, elle n’emprunte pas ses formes à la nature. Un art doit apprendre d’un autre. C’est pour cette raison que W. Kandinsky conseille de s’inspirer de la musique pour la réalisation d’œuvres picturales. Selon lui, la peinture garde encore trop de formes naturalistes, il faut arriver à s’en détacher. 

« Et quiconque approfondit les trésors intérieurs cachés de son art est à envier, car il contribue à élever la pyramide spirituelle. »

La peinture

V. Action de la couleur

2 effets se produisent à la vue des couleurs :

Effet physique, très superficiel, mais cette impression de superficiel peut se développer jusqu’à créer un événement intérieur. Plus l’objet est analysé, plus il y a un écho intérieur fort.

Effet spirituel, la vibration de l’âme. Selon W. Kandinsky, plus un homme est évolué spirituellement, plus son âme est accessible. Seul l’artiste connaissant le pouvoir des couleurs peut atteindre directement l’âme du spectateur.

couleurs

VI. Le langage des formes et des couleurs

Les formes, les couleurs, les sons, etc, sont tous réunis par association et assimilation. Par exemple, un jaune intense sera assimilé à l’acidité du citron, à un son aigu ou bien à la forme aiguë d’un triangle. Au contraire, un bleu intense sera assimilé au calme, à la profondeur et à la rondeur. Il nous en fournit toutes les explications et les caractéristiques couleurs après couleurs.

Ce langage provoque en nous une sensation inconsciente qui se retrouve dans tous les arts (musique, littérature, danse,…), ainsi tout le monde est touché, peu importe la sensibilité.

L’artiste n’est pas un appareil photo, il ne doit pas se contenter de reproduire la réalité avec fidélité. Ou alors, si telle est votre volonté, rien ne doit être laissé au hasard. Supprimez l’inutile de votre composition, « car le fait d’appauvrir l’extérieur, amène à un enrichissement intérieur. » 

Dans ce chapitre, l’auteur indique les différents points qui font qu’une oeuvre d’art devient grandiose ou pas. Une oeuvre doit avoir certaines nécessités tels que son universalité, la personnalité de son auteur, etc… et également son « contenu mystique ».

VII. Théorie

W. Kandinsky avait prédit l’évolution artistique vers une totale abstraction, car lorsqu’on se concentre sur l’essentiel, les possibilités artistiques s’élargissent. Il avait raison, il suffit pour comprendre de s’attarder sur les œuvres de Mondrian et Malevitch par exemple. Il a bien conscience que lors de la rédaction de son ouvrage, l’art abstrait n’est qu’à ses débuts. 

« La beauté de la couleur et de la forme n’est pas un but suffisant en art »

 Peu importe l’apparence, l’important est à l’intérieur. Nous devrions nous intéresser uniquement au message, à l’âme de l’oeuvre et non au moyen et à la méthode. Comme la parole. 

VIII. L’oeuvre d’art et l’artiste

Pour juger si une oeuvre d’art et bonne ou mauvaise, il faut se placer uniquement d’un point-de-vu intérieur.

« L’artiste doit avoir quelque chose à dire, car sa tache ne consiste pas à maîtriser la forme, mais à adapter cette forme au contenu ». 

Conclusion

Bien qu’il soit écrit il y a maintenant plus d’un siècle, nombreux de ses propos restent d’actualités. Notamment quand il dit qu’il y a tellement de liberté artistique que la nécessité intérieure devient une contrainte. C’est pourquoi, cette liberté illimitée doit être fondée sur la nécessité intérieure, nommée honnêteté. Ce principe est valable en art comme dans la vie.

En bref, ce livre est passionnant, hyper intéressant, mais attention au mal de tête car il faut être concentré! Comme tous les traités philosophiques, il faut lire attentivement,  mais une fois que vous avez compris vous ne peindrez plus pareil !

MsnTrucAstuce.free.fr130

 

 

Share Button

2 thoughts on “« Du spirituel dans l’art, et dans la peinture en particulier » par Kandinsky

  1. Kandinsky est la charnière entre la lecture intérieure et la lecture extérieure et sa mise en forme. Comme Cézanne est celui qui introduit la pensée dans la peinture.

  2. Je l’ai lu il y a quelques semaines et le monde de l’art s’est encore plus agrandi pour moi. Kandisky m’a toujours fasciné, « il parle à mon âme » ;-). La lecture de cet ouvrage est je dirais presque nécessaire pour un artiste et contrairement à ce que vous dites pas si dur à lire, il faut être concentré c’est certain mais comme tous les génies, son raisonnement est clair ( je trouve la préface plus difficile ). Donc moi aussi je recommande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous humain(e)?! * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 4677 to the field below: