F.A.Q

Bienvenue à tous dans la Foire Aux Questions !!

 (Page en cours de construction)

Vernis

  • Pourquoi mon vernis n’accroche pas ?
    • Lorsque le vernis n’accroche pas sur la surface de la toile, la cause est généralement l’humidité.
      En effet, la toile et le vernis doivent être de plus ou moins à la même température, entre 18 et 22°C (mieux vaut pour cela les stocker dans la même pièce). Si le vernis est trop froid il n’accrochera pas, et si en plus le tableau à quant à lui été chauffé par le soleil, alors cet écart de température créera un « bleuissement » du vernis.

  • Malgré le vernis à retoucher, des embus sont toujours présents (huile)
    • Bien que vous ayez passé plusieurs couches de vernis, l’irrégularité de brillance de la surface existe toujours ? C’est probablement que par endroit votre support est trop absorbant et/ou la peinture trop maigre.Dans les deux cas, rien n’est grave. Pour remédier au problème, appliquez une couche relativement fine de médium à peindre, et partout, pas uniquement sur les embus. Celui-ci va nourrir la surface.

  • Combien de temps dois-je attendre avant de vernir (huile) ?
    • Le vernis est pour une peinture à l’huile indispensable, mais il s’applique plusieurs mois voir une année après l’achèvement de l’oeuvre. Pour comprendre pourquoi, je vous invite à lire cet article : Séchage d’une peinture à l’huile. Pour pouvoir protéger l’oeuvre rapidement et temporairement, il existe alors le vernis à retoucher, voici un article sur le sujet : Les 3 rôles du vernis à retoucher.

  • Combien de temps dois-je attendre avant de vernir (acrylique ) ?
    • Le vernis peut être appliqué dès que la peinture est sèche. Quelques minutes ou 1h en couche fine, et 24 ou 48h pour une couche épaisse. A savoir que l’acrylique étant une résine plastique, celle-ci est lessivable, c’est-à-dire que qu’elle peut être frottée à sa surface avec de l’eau et du savon. Le vernis n’est donc pas indispensable pour l’acrylique, seulement pour conserver l’intensité des teintes et la protéger des éléments extérieurs (fumée, gras, UV).

Peinture – Généralités

  • Peut-on peindre sur un support brut, sans préparation ?
    • Tout dépend du support bien évidemment. La toile et le bois principalement doivent absolument être préparés afin de réduire au maximum leur sensibilité (aux variations d’humidité et aux solvants par exemple). Ces supports sont beaucoup trop sensibles et fragiles à l’état brut. Cette étape de protection qui consiste à encoller puis à enduire, renforcera la résistance du support dans le temps. Ainsi vous pourrez employer n’importe quelle peinture, de n’importe quelle manière pour une oeuvre qui perdurera !

      Pour en savoir plus, voici l’article : Bien préparer son support avant de peindre 

  • Que faire si mon blanc a jauni ?
    • Le jaunissement naturel du blanc provient bien souvent de la médiocre qualité de la peinture. Voilà l’une des différences entre les gammes Etudes et les extra-fines. Pour réduire les coûts de fabrication et ainsi proposer des tarifs bas au public, les industries utilisent des matériaux de qualité inférieure ou une simplification du processus d’élaboration. C’est pourquoi le jaunissement de certains blancs est du à l’emploi de l’huile de lin comme liant, plutôt que l’huile d’oeillette; car l’huile de lin a une tendance naturelle à jaunir, mais est plus accessible.

      Ce jaunissement n’est donc pas nettoyable puisqu’il provient de la pâte. La seule solution qui se présente est de recouvrir autant que possible les parties jaunies (même par un simple glacis) par une couleurs identique de qualité supérieure (extra-fine).

  • Peut-on mélanger plusieurs marques entre-elles?
    • Il est tout à fait possible de mélanger des couleurs de marques différentes. Sans aucun problème ! Mieux vaut toutefois qu’elles appartiennent à la même gamme (extra-fine / fine / étude), sinon la qualité diminuerait.

      En revanche, il est totalement proscrit de mélanger les techniques (nous parlons ici de mélange et non de superpositions de couches), comme par exemple des couleurs à l’huile avec des couleurs acryliques. Les liants sont différents pour chacune d’elle, les réactions chimiques et les temps de séchage varient donc d’une technique à une autre. Seules l’aquarelle et la gouache peuvent se fondre étant donné qu’elles ont toutes deux la gomme arabique pour liant, mais leur transparence et opacité respectives s’en trouvera alors modifiées.

Offres et services