La pose de feuilles d’or

Suite à l’article sur la Tempera, il est tout naturel d’aborder ici la manière de coller des feuilles d’or, car historiquement ces deux techniques vont de pair. La feuille d’or étant un produit relativement onéreux et d’une extrême fragilité, pour ceux qui voudraient un jour l’utiliser ou qui ont tenté, il est recommandé de visionner cette vidéo commentée par Jacques Bihin, peintre d’Icône de la région Bruxelloise.

La préparation du support

Le support peut-être de bois, de toile, de papier ou tout autre chose. Traditionnellement afin de rendre ce support peu absorbant on applique ce qu’on appelle de l’assiette à dorer ou du bol d’Arménie, la composition peut changer mais en général c’est simplement de l’ocre rouge avec de la colle de peau par exemple. Cette assiette va permettre à la feuille d’adhérer au support en la happant, surtout lorsqu’elle est libre. Le but de cette préparation est de rendre le support non absorbant et de favoriser l’éclat de la dorure grâce à la couleur rouge, donc de l’acrylique couleur ocre rouge convient aussi. Néanmoins, par expérience, les feuilles d’or collées à même l’acrylique sont beaucoup moins résistantes qu’avec une préparation à l’assiette.

La mixtion

  • La colle pour feuille d’or est appelée une Mixtion. Il en existe plusieurs sortes, les grasses dites « mixtion 3H » et « mixtion 12h », ce temps est le délai à ne pas dépasser pour poser la feuille d’or, sachant qu’il faut attendre au moins 1h30 avant de pouvoir poser les feuilles… Au delà la mixtion ne colle plus. Sinon il existe également les mixtions à l’eau, beaucoup plus simples d’utilisation puisqu’il ne faut patienter que 15mn environ. Pour les mixtions « grasses », comme le dit le commentateur, vous pouvez les rendre plus fluides en les diluant avec un peu de White spirit.
  • Il faut savoir que la feuille d’or est tellement fine qu’elle va parfaitement épouser le relief de l’enduit. C’est pour cette raison que dans la vidéo il précise que l’enduit a été poncé. Si dans votre colle on voit les traces du pinceau, sachez qu’elles se verront également à travers la feuille d’or. Et le résultat peut être très inesthétique… C’est aussi valable pour les poussières et les cheveux. Et oui, on est jamais à l’abris de perdre un cheveux malheureux! Ceci a toute son importance car si vous l’enlevez vous risquez de retirer également un peu de mixtion en surface, ce qui provoquera une lacune dans votre surface dorée, ou bien si vous décidez de l’ignorer il se verra de toute manière en relief malgré la feuille d’or.
  • Pour cette application il est conseillé d’utiliser un pinceau aussi doux que ceux en martre pour éviter les traces de poils, mais étant donné que c’est pour le plonger dans une colle, un pinceau synthétique très doux suffira. Comme le dit Jacques Bihin, la brosse est la mieux adaptée car elle permet aussi bien de faire les aplats que les contours, cela évite d’en user plusieurs. Et donc, attention d’appliquer la mixtion de manière régulière et sans traces!
  • Ensuite il faut attendre que cette mixtion sèche. Pour les mixtions grasses M. Bihin explique comment s’en rendre compte, mais en ce qui concerne les mixtions à l’eau, cela se voit à l’aspect. En effet ces colles sont à base d’acétate de polyvinyle ce qui leur donne un aspect laiteux. En séchant, l’acétate de polyvinyle devient totalement transparent, c’est donc une fois que la mixtion étalée sur votre support a perdu toute sa blancheur que la pose de la dorure est possible.

La pose de la feuille

  • Il existe 2 catégories de feuille d’or : Les libres et les adhérentes (appelées aussi transferts). Les adhérentes sont de loin les plus pratiques car comme on le voit très bien dans cette vidéo, elles sont légèrement collées (avec de la gélatine) sur un papier de soie, vous pouvez donc les manipuler assez facilement. Alors que les « libres » relèvent de la plus haute fragilité car étant donné leur finesse le moindre souffle d’air peut les abîmer. Il est impossible de les manipuler à mains nues car le gras naturel des doigts va les déchirer, vous allez donc devoir recourir à des outils tels que le coussin à dorer, la palette à dorer (le nom est trompeur, cet outil ressemble davantage à un pinceau plat) et le couteau à dorer. Pour les feuilles d’or dites « adhérentes », pas besoin de tout ce matériel comme vous le voyez dans cette vidéo.
Matériel pour la dorure à la feuille libre

Matériel pour la dorure à la feuille libre

  • Une fois que les feuilles sont posées, il faut retirer délicatement les résidus des jointures et des contours très délicatement. Dans cette vidéo, il procède en tapotant avec le doigt, ainsi ce fameux gras naturel peut finalement être utile car il va permettre d’accrocher ce surplus. Puis enfin, avec un pinceau très léger, un petit-gris fait très bien l’affaire, vous retirez toutes les miettes.

La peinture

Il faut savoir qu’il est tout-à-fait possible de peindre à l’huile sur une feuille d’or (un liant gras tient sur toutes les feuilles métalliques en vérité). Et pour peindre avec un liant maigre (peinture à l’eau), alors dans ce cas vous devrez mélanger votre peinture avec du fiel de bœuf afin qu’elle accroche à la surface. Le fiel de bœuf est disponible dans tous les magasins de fournitures de beaux-arts.

Fiel de bœuf liquide

Fiel de bœuf liquide

La technique de la dorure à la feuille nécessite donc beaucoup de précaution, mais le résultat est plus que satisfaisant si le travail est soigneux.

Les feuilles d’or se vendent généralement par paquet de 25 feuilles de format 8x8cm ou 9,5×9,5cm, et attention car le prix de ce produit varie très régulièrement en fonction du cours de l’or !

55 commentaires sur “La pose de feuilles d’or

  1. Anne CHEVALIER, le

    Bonjour,

    Je pratique en amateure l’enluminure avec le gesso et la feuille d’or libre. Je voudrais essayer la technique cette technique de peinture mais je suis perplexe sur une de vos explications :

    Vous dites qu’il faut d’abord mettre du bol d’Arménie et le poncer et ensuite mettre la mixion ?

    Merci de votre réponse

    Anne

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, oui c’est bien cela. Pour une meilleure adhérence et une meilleure résistance dans le temps, il faut d’abords appliquer le bol d’Arménie, poncer pour avoir une surface extrêmement lisse, appliquer la mixtion puis enfin la feuille d’or. Merci à vous !

  2. marianne wenz, le

    Bonjour
    J aimerais customiser un meuble en métal avec des touches dorées. Je vais bomber en blanc, mettre des zones de bombe grise et entre les 2 je compte mettre des feuilles d’or. Quelle mixition utiliser ? Quelles type de feuilles ? Sur amazon on trouve des feuilles tres peu cher. Comment les différencier ?
    Merci

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, un carnet de feuilles d’or (25 feuilles) en dessous de 40€ est bien évidemment de l’imitation. Donc le choix dépendra de votre budget et de la valeur que vous souhaitez donner à votre meuble. Voici un article sur les choix concernant le matériel : http://techniquedepeinture.com/atelier-dartiste-aurelie-lamant-doreuse-ornemaniste/
      Dans votre cas, je pense que la mixtion à l’eau et des feuilles imitation or seraient adéquates étant donné que c’est une première fois pour vous. Et l’or véritable est si précieux et fragile qu’il demande beaucoup de délicatesse et un minimum d’expérience. Croyez-moi, j’ai testé ! Merci à vous

  3. JUSTAMON, le

    Bonjour,
    Je suis sculptrice et voudrait dorer une partie d’une de mes sculpture en bronze. Complètement néophyte en la matière, j’ai fait appel à un doreur professionnel. Le problème est que le bronze est patiné et déciré à l’endroit prévu pour la dorure.
    Savez-vous quel type de mixtion il va falloir utiliser pour la pose de la dorure et surtout sa parfaite adhésion + conservation ?
    Merci

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, je pense que le doreur professionnel à qui vous avez fait appel sera bien plus compétent que moi ! Car malheureusement je ne suis pas doreur mais peintre 🙂 Merci à vous

  4. BEY Clarisse, le

    Bonjour,

    Je suis peintre et je souhaiterais réaliser une toile en technique mixte, feuille d’or /acrylique. A ce sujet j’aurai plusieurs questions à vous poser, vous semblez bien mieux maîtriser votre sujet que n’importe quel vendeur de loisirs créatifs (malheureusement!).

    Me conseillez-vous de d’abord peindre et vernir ma toile, puis de remettre une couche d’acrylique ocre épaisse et donc à poncer sur ma surface à dorer, puis mixtion à l’eau et feuille d’or? Dans cette ordre?

    Ensuite, une fois la feuille d’or posée, il me faudrait réaliser une sorte de lavis à l’acrylique pour nuancer certaines zones (créer une sorte de relief en trompe l’œil). Vous dîtes que ceci est possible avec du fiel de bœuf mélangé au lavis acrylique, en quelle quantité s’il vous plaît, je ne connais pas ce produit?

    Pour finir, une fois toutes ces phases réalisées, faut-il utiliser une sorte de vernis protecteur sur la feuille d’or pour en préserver l’aspect?

    Merci d’avance pour votre savoir faire et votre temps!!!
    Bien cordialement

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour et merci pour ce message ! Je viens à l’instant de rectifier l’article car par expérience récente, la feuille d’or est beaucoup moins résistante collée à même l’acrylique que sur une assiette (à dorer). Le moindre coup ou frottement la déchire et la retire. Et il devient impossible de faire des raccords… Je vous conseille donc de réaliser tout votre tableau, d’appliquer ensuite (une fois la peinture sèche) une assiette à dorer aux endroits voulus, puis la mixtion, et enfin la feuille d’or.
      Il est fort possible que l’acrylique n’ait pas besoin de fiel de boeuf, elle tient sur la plupart des surfaces, en revanche le fiel de boeuf est fort utile pour les peintures à la colle telles que l’aquarelle, la gouache etc. Quant à la quantité, il n’y a pas de proportions exactes, quelques gouttes suffisent en mélange direct avec la couleur.
      Aucun vernis n’est nécessaire puisque l’acrylique est suffisamment résistante et lessivable par nature, et l’éclat de l’or serait compromis. De ce fait, votre travail sera à manipuler avec une grande délicatesse. Ne faites pas comme moi, l’entreposage en vrac et fatal pour la dorure !

  5. Micheline Lagnès, le

    Bonjour Amandine,
    Puis-je appliquer un mélange peinture à l’huile + térébenthine + séccatif sur des feuilles à dorer ?
    Merci pour votre réponse.

    Micheline

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, oui c’est possible. La peinture à l’huile et ses additifs sont tout à fait compatibles sur les surfaces métalliques. Merci à vous

  6. Eric Labachot, le

    Bonjour,

    J’utilise de temps en temps de la fausse feuille d’or en amateur et je n’ai pas rencontre de probleme insurmontable.
    Mais la…
    J’ai fait un lettrage sur une plaque de metal peinte en noir puis vernie avec du satine pour avoir un contraste.
    J’ai pose la colle sur le lettrage et apres le temps de pose, la feuille.
    J’ai patiente un peu pour enlever le surplus et la…surprise, le surplus etait lui aussi colle. Impossible de l’enlever.
    Pensez vous que je doive tout recommencer?
    Poncage, peinture, vernis…
    Merci

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, retirer de la feuille d’or est très difficile. Un doreur professionnel saurait vous en dire d’avantage, malheureusement mes connaissances dans ce savoir-faire sont assez limitées, surtout pour un cas particulier comme le votre. Toutes mes excuses. Je ne peux que vous inviter à contacter un professionnel pour en savoir plus. Merci à vous

  7. Stéphanie, le

    Bonjour,

    J’aimerais savoir quelle type de mixtion utiliser pour une dorure sous verre ?
    Merci déjà 🙂

    Répondre
  8. Andréanne Levesque, le

    Bonjour !
    Je suis allée chez Deserre, elle n’avait pas l’air à l’aise de me répondre alors elle m’a répondu de le faire sur une toile test avant. Je me demandais donc si vois pouviez m’éclairer
    Je peins à l’huile, et je voulais savoir les étapes pour mettre de la feuille d’or à certains endroits de ma toile. Elle m’a dit que selon elle je pouvais attendre que la peinture soit pas tout à fait sèche pour appliquer l’or sans colle??? Donc je repose ma question ici. Pouvez-vous me dire les étapes de pose de feuille dorée sur une toile à l’huile svp ?! ?

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour Andréanne, les feuilles d’or peuvent s’appliquer soit sur l’enduit apprêté au préalable d’une couche d’assiette à dorer, la peinture venant autour ; soit sur la peinture à l’huile elle-même. Pour cela il faut que la surface soit « amoureuse », c’est-dire qu’elle soit collante notamment par la forte présence de médium à peindre. C’est la résine présente dans le médium qui va servir ici de « colle ».
      Merci à vous

  9. Lefeuvre, le

    Bonjour, j aimerais savoir si il est possible de poser des feuilles d or sur un mur en placo derrière un poêle à bois ? Y a t il un risque ? Merci

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, le placo est assez friable et la chaleur n’est bon ni pour la colle ni pour l’or lui-même. Il vaudrait mieux vous orientez et poser votre question à un doreur professionnel. Merci à vous

  10. Hubault, le

    Voilà, j’ai réalisé un tableau à l’acrylique avec des feuilles d’or à certains endroits. Lorsque j’ai verni le tableau les feuilles d’or ont terni. Avez-vous un conseil à me donner pour que l’or reste lumineux. Merci d’avance.

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Ne pas les vernir !
      La brillance est due au reflet de la lumière sur la surface de la feuille, le vernis altère cette surface, et donc fait perdre la brillance. Merci à vous

  11. Elodie, le

    Bonjour,

    Je m’apprête faire une peinture à l’acrylique sur laquelle je souhaite dorée quelques éléments ; est-ce que les techniques que vous avez décrite s’appliquent également dans ce cas ou est-il possible de prendre quelques raccourcis (pour la mixtion, par exemple, qui s’avérerait un achat relativement onéreux pour une utilisation très ponctuelle) ?

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, il est tout à fait possible d’appliquer cette méthode sur de la peinture acrylique (sèche évidemment). Quant à la mixtion, vous en trouverez à bas prix (à moins de 10€) dans les commerces de matériel artistique. Refermez bien le bouchon après utilisation et vous verrez, ce produit se conserve très bien.

  12. lima, le

    Bonjour, j’apprécie beaucoup votre blog et les infos que j’y trouve, j’aimerais cependant avoir votre avis sur un projet qui me tient à coeur ; je souhaite dorer entièrement une vieille console en bois style Louis XV. Le problème est que ses moulures sont si fines que les reprendre au gesso (blanc de meudon, colle de peau) ne sera pas globalement possible ( hormis quelques plats et doucines, trop de recoins inaccessibles au ponçage et a la brosse à enduire )

    Ma question est donc de savoir si je peux poser de l’assiette rouge sur un bois repeint à l’acrylique, ou bien dois-je nécessairement travailler à la mixtion ?? Merci !

    Répondre
  13. Lafont Martine, le

    Est-il préférable de mettre de l alcool à 90 ou bien de l alcool à bruler dans l eau à dorer. Merci pour votre aide

    Répondre
    • Lafont Martine, le

      Bonjour
      C est l eau qui est mise sur l assiette. Ensuite je passe la palette avec la feuille d or libre. J ai repris mes notes que j avais d un stage de pose d or. On y parle d alcool à bruler. Moi je mettais de l alcool à 90 dilué dans l eau. Mon or n a pas collé à l assiette. Donc je cherche la raison.

    • Lafont Martine, le

      Merci pour votre aide.
      Mon problème a une autre origine. Je repars de 0. Je vous tiendrai au courant du suivi. Merci pour la newsletter. Très intéressant l article sur la couleur.
      A bientôt

    • LAFONT Martine, le

      Bonjour Amandine,
      J’ai tout enlevé et suis repartie de 0. En fait mon assiette était trop chaude et c’est la raison pour laquelle l’or n’a pas adhéré. L’assiette ne doit pas être ni trop chaude ni trop tiède. Bonne journée,

  14. Ochiste, le

    Bonjour je souhaite faire du verre eglomise , j’ai fais un essai et le rendu n’etait Pas terrible , je voulais savoir les étapes car en appliquant la mixtion la colle ne s’attenuait Pas ?.
    Cordialement

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, il vaudrait mieux s’adresser à des spécialistes de l’églomisé car c’est une technique à part entière que je ne maîtrise pas du tout, que je connais même très peu. La seule chose que je sache c’est que le processus se réalise à l’envers, puisque la première couche sera la 1ère visible, étant donné que le verre est retourné une fois l’oeuvre terminée. Donc dans le cas de l’application de feuille d’or, j’ignore la méthode à avoir. Je suis désolée, mais vous parviendrez à trouver des artistes dont c’est la spécialité. Cordialement

  15. Eric Labachot, le

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour les vidéos et les conseils qui sont d’une aide précieuse.
    Je dois poser de la feuille d’or sur une plaque de plexiglass que je peindrai en noir (tout en évitant le motif à dorer) et il faudrait que la feuille soit transparente.
    Est ce possible?
    En vous remerciant,
    Eric

    Répondre
  16. Angéline, le

    Quelle serait la meilleure technique pour poser quelques miettes d’or sur un papier?
    L’idée est d’en mettre sur un faire-part. Je ne souhaite donc pas qu’il y ai de la mixtion partout.

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, la feuille d’or se posera uniquement là où il y aura de la colle, peut-être qu’en appliquant des « gouttes » de colles sous formes d’éclaboussures par exemple, vous obtiendrez l’effet voulu. Merci à vous

  17. PLINGUET Laetitia, le

    Bonjour et merci pour cet article et Vidéo très claires! J’ai donc fais des essais ( je cherche a faire des fonds sur toile entièrement à la feuille d’or dans le but de peindre ensuite à l’huile dessus) Une fois le coup de main pris et le temps de séchage de ma mixions maîtrisé, j’arrive à un résultat globalement satisfaisant… mais si on regarde en lumière rasante on voit toujours les délimitations de chaque feuilles.. je les ai fait légèrement chevaucher puis j’ai chassé le surplus, elles sont donc bien bord à bord, mais on voit la ligne entre les deux. Est ce parce que je suis sur toile et qu’il vaut mieux un support rigide et lisse? ou y a t-il une autre astuce?
    D’avance merci pour votre retour 🙂

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, un support lisse et rigide est toujours préférable. Les tensions sur la toile pourraient créer des déchirures sur les feuilles d’or, attention à ce que la toile soit toujours bien tendue et ne reçoive aucun choc. Pour l’uniformisation de l’or, l’étape du brunissage est nécessaire. Cette étape permet de lustrer les feuilles d’une certaine manière. Mais attention avec le grain de la toile… Peut-être vaudrait-il mieux demander à un doreur professionnel :

  18. Johnson, le

    Bonjour,
    Je suis en train de realiser une icone. C’est ma première et je rencontre quelques difficultés techniques ! Le support est une planche de tilleul avec une succession d’enduits. Utilisation de Tempera à l’œuf. Bol d’Arménie puis mixtion à l’huile. 12 heures d’attente et pose des feuilles d’or. Malheureusement, il y a certaines imperfections: des petits endroits où l’or n’a pas pu adhérer car je pense que la mixtion n’était pas uniformément étalée, ou peut être absorbée… ma question est: est-il possible de remettre de la mixtion sur la feuille d’or par endroits pour poser à nouveau une feuille ? Ou peut être avez-vous une autre solution à me proposer ? Merci infiniment,
    Cordialement,
    Mélanie Johnson.

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, de la mixtion peut être rajoutée sur les endroits lacunaires, là où la feuille n’a pas adhéré la première fois. Ces reprises sont extrêmement minutieuses, elles demandent beaucoup de délicatesse et l’utilisation d’un pinceau très fin. Cordialement

    • Amandine Gilles, le

      La plupart de vos peintures sont sur velours, attention de bien les rigidifier; en les marouflant sur un carton ou panneau de bois par exemple, ou bien en le tendant sur un châssis. C’est important car la peinture à l’huile se durcit et se déchire à la moindre torsion, d’où l’apparition des craquelures. Votre inspiration provient des icônes religieuses médiévales, le « style » est bon est bien réalisé. Mais veillez à soigner d’avantages les détails, la finesse des lignes et la délicatesse des couleurs sont primordiales pour cet art. Les auteurs de l’époque créaient des enluminures, ils maîtrisaient les détails et la finesse d’exécution comme personne.
      Bonne journée également et bonne continuation !

  19. Laure Barlet, le

    Bonjour,
    Je suis peintre sur velours. Je peins sur du velours coton/modal. A votre avis, est-il possible de poser l’or sur du velours? Va-t-il adhérer et tenir au long terme?
    Je vous remercie de bien vouloir me renseigner.
    Avec mes salutations cordiales!
    laure Barlet.

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour Laure, le tissu étant velu et souple il parait donc très compliqué de poser une feuille d’or. Il faudrait rigidifier le tissu, ce qui créerait un empâtement des poils et toute la douceur serait perdue. L’effet velours tissé de fils d’or est donc exclu.
      Merci à vous. Cordialement

    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, vous pouvez remplacer la mixtion par de l’assiette à dorer. Elle est généralement constituée de craie ou de plâtre, mélangé à de la colle naturelle (poisson ou peau de lapin) et s’applique sur n’importe quel support, même en relief (pour les moulures par exemples)

  20. Lily, le

    Petite précision : On ne peut pas réellement brunir de l’or posé à la mixtion, c’est la dorure à l’eau qui peut être brunie, d’où tout un tas de subterfuges pour faire briller la dorure à la mixtion. Ces derniers cependant ne pourront jamais vous donner un bruni.

    L’assiette à dorer, qu’on pose obligatoirement pour dorer à l’eau (ou pour des raisons esthétiques sous une dorure à la mixtion) sert au contraire (et entre autre) à happer la feuille d’or, ce sont les apprêts dessous qui isolent le bois de la dorure. Cordialement, une doreuse

    Répondre
  21. PONS ROGER, le

    J’ai fait deux ans d’école d’art et métiers section dorure et polychromie et j’ai déjà en adoptant ces techniques réalisé des icônes prenant comme modèle des représentations bouddhiques. J’apprends cependant de cet article. Néanmoins je m’étonne de ne pas trouver l’utilisation de la pierre d’agate qui normalement sert à faire adhérer bien l’or sur le support et le rendre également plus brillant. Cela vient t’il du fait que j’utilise habituellement la mixtion à l’eau ?

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour Roger, la pierre d’agate sert uniquement à brunir l’or, c’est-à-dire lui donner une apparence plus brillante. Ces reflets peuvent devenir alors très foncés, presque noirs, d’où l’expression « Brunir l’or ». Cette étape est une des dernières de tous le processus de dorure. La vidéo n’en fait pas allusion en effet.

    • Oscar, le

      Il n’est pas possible de brunir l’or sur de la mixtion, il faut utiliser une autre colle ( colle de peau de lapin par exemple).

    • martinez, le

      En effet, la mixtion à dorer moderne (à l’eau ou à l’huile) ainsi que la gomme ammoniacale, le jus d’ail, le sirop de bière… sont souvent incompatibles avec le brunissage à l’agate. En général on se contente du poli obtenu en frottant délicatement l’or déposé avec le bout du doigt (douce caresse!): la brillance de ‘l’or dépend de l’état de surface du fond et de la finesse du mordant appliqué. C’est surtout employé pour la dorure à plat (icônes, enluminures,…).
      Pour la dorure en relief (enluminures, moulures,…) on préfère l’assiette à dorer- à base de colle animale (poisson: à froid; lapin ou, mieux, parchemin: à chaud) qui, après polissage et pose de l’or (après un simple humidification de l’assiette, permet le brunissage qui donne un or éclatant.
      L’assiette à dorer est le plus souvent chargée avec du blanc d’Espagne (craie très fine) et un peu de bol d’Arménie (argile très fine, rougeâtre). Si le blanc d’Espagne est remplacée par le plâtre, l’assiette est appelée gesso (plâtre en italien).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *