Les 3 rôles du vernis à retoucher

Dans les vernis pour peinture à l’huile, il faut distinguer 2 catégories : Le vernis à retoucher et le vernis final. Ils sont très différents dans leurs utilités.

Les 3 fonctions du vernis à retoucher :

  1. Retoucher une peinture ancienne : Sa composition est telle qu’il sera de nouveau possible de retravailler « dans le frais ». En effet, ce vernis est composé d’un solvant qui va pénétrer la surface picturale permettant ainsi à sa résine de s’accrocher à la peinture ancienne. Il sert de lien en quelque sorte entre l’ancienne et la nouvelle couche de peinture.
  2. L’uniformisation du rendu : Le vernis va donner une finition brillante de manière uniforme à tout le tableau. Parfois, une gêne visuelle peut être provoquée due aux reflets selon les couleurs, en effet, une fois la peinture achevée certaines deviennent brillantes, d’autres mates, on appelle cela des embus (tache mate qui se crée lorsque le liant est trop absorbé par le support ou par les couches inférieures).
  3. Un vernis provisoire : Il est en aucun cas un vernis définitif car trop léger et trop faible, il n’est pas bien résistant dans le temps. En revanche comme il peut être appliqué rapidement sur la surface après que le tableau soit achevé (environ 1 mois), il est idéal si votre toile doit être exposée. Il la protégera en attendant qu’elle sèche complètement.

 

Voilà l’essentiel de ce qu’il faut retenir pour ce produit plutôt indispensable !  Le vernis à retoucher sert donc à faire des « retouches », à donner à l’ensemble de la toile un aspect plus régulier et de plus, il protégera votre peinture (de la poussière, du gras, etc…) en attendant d’appliquer le vernis final. Protéger, uniformiser et retoucher !

Vernis final qui soit-dit-en-passant ne doit être appliqué qu’au minimum 6 mois après que l’oeuvre soit terminée. Pour en savoir plus, cliquez ici !

Share Button

10 thoughts on “Les 3 rôles du vernis à retoucher

  1. bonjour
    j’ai le même problème de diffusion de vernis sur mes toiles / que ce sit en aérosol ou auspalter que ce soit vernis final ou à retoucher le vernis s’étale sur toute la toile puis en sechant s’écarte par endroit.
    L’atelier est dans une pièce à la chaleur et sans humidité.
    Est ce parce que j’utilise huile d’oeillette et siccatif de courtrai ?
    dois je imprégner la toile au préalable d’huile de lin ?
    Merci pour vos conseils car actuellement le résultat est déplorable

    1. Bonjour, en effet une peinture trop grasse ou trop résineuse qui a durci peut éventuellement empêcher l’accroche du vernis. La surface peinte dans ce cas est lisse, dure et brillante. Vous pouvez essayer avec une couche supplémentaire d’huile de lin mais il se pourrait que celle-ci n’accroche pas non plus, mieux vaut tester dans un coin au préalable. Sinon, par expérience, plusieurs couches fines de vernis seront nécessaire pour imprégner totalement la surface. Il faut alors s’y prendre à plusieurs reprises en appliquant le vernis uniformément, la surface sera peu à peu recouverte intégralement.
      Merci à vous. Cordialement

  2. Bonsoir Amandine,

    J’ai appliqué du vernis à retoucher sur plusieurs toiles afin de pouvoir retravailler dans le frais mais j’ai été surprise de constater qu’il a « embarqué » certaines couleurs à des endroits où j’avais fait des glacis. J’ai aussi constaté sur une peinture sur cuivre que l’application avait en quelque sorte dilué le noir de l’arrière-plan sur un drapé blanc…
    J’ai pourtant pris soin de travailler gras sur maigre.
    Auriez-vous une idée du problème?
    Merci pour votre réponse

    1. Bonjour Jessica, le problème ne vient pas du gras sur maigre mais plutôt du temps d’attente, qui n’a apparemment pas été assez long. D’autant plus que le noir (noir d’ivoire principalement) est une des couleurs les plus longues à durcir. Plus le glacis est gras, plus il faut attendre avant d’appliquer le vernis à retoucher. Parfois plusieurs semaines sont indispensables. J’espère que cela vous a aidé. Merci à vous. A bientôt

  3. Rebonjour Amandine.

    Une autre question me vient à l’instant même.
    Le vernis Final est il vraiment indispensable ?

    Merci j’ai terminé cette fois-ci.

    Bonne fin de journée.

  4. Bonjour Amandine.

    Le vernis final peut-il s’appliquer directement par dessus le vernis provisoire ?

  5. bonjour, j’ai un gros soucis. le vernis à retoucher que je veux appliquer sur mon tableau n’adhère pas partout..comment faire?
    merci pour votre aide
    mme jus

    1. Bonjour, il se pourrait que la raison pour laquelle votre vernis n’accroche pas soit due à une trop forte humidité de votre lieu de travail. C’est un problème qui intervient dans cette situation. La pose de vernis est préférable dans un endroit lumineux et à température tempérée (entre 18 et 23°C idéalement). Merci à vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous humain(e)?! * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 5883 to the field below: