Les différentes sortes de pinceaux

Parfois, les difficultés rencontrées lors du processus de création proviennent d’un mauvais choix de l’outil. Il est vrai que les pinceaux à disposition de l’artiste sont en si grand nombre qu’il aisé de se perdre dans le rayon. Mais s’il en existe autant et offrant une telle diversité, c’est que chacun a des propriétés qui lui sont propres.

Un article précédent traite déjà du sujet en profondeur (Pile Poil, ou comment choisir le bon pinceau ?), mais celui offert ici offre une vision plus claire et concise.

Vous sont présentées ici les sortes de pinceau les plus communes, brosse, pinceau rond, usé-bombé, tous se déclinent en différentes tailles à adapter selon la surface à peindre. Ces pinceaux se déclinent également dans différents poils : naturels ou synthétiques, poils rigides ou souples (lire l’article précédent pour en savoir plus). A savoir que les poils rigides telle que la soie de porc, permettent de travailler les textures et les empâtements ; à l’inverse, les poils souples offrent toute la délicatesse nécessaire pour un modelé doux.

Le Pinceau Plat ou Brosse Plate

Ce pinceau plat à bout carré, appelé aussi brosse plate est indispensable. Il vous permettra de réaliser des aplats, des lignes fines et des points selon si vous l’utilisez sur la face, sur la tranche ou sur l’un de ses angles. Surfaces planes, dégradés, contours, en fait il peut presque tout faire !

Pinceau plat ou brosse plate

L’Usé-bombé ou Langue de chat

En vérité, les pinceaux Langue de chat ont les poils un peu plus longs que les Usés-bombés. Mais ils sont classés dans la même catégorie puisque leurs propriétés et fonctions sont identiques. La différence réside dans le fait que plus la touffe est longue, plus la surface recouverte sera grande. Cette forme plate et arrondie rend l’utilisation étrangement agréable. Elle est idéale pour réaliser des aplats, des dégradés, des glacis, des arrondis, pour apporter de petites touches aux allures naturelles, ainsi que des lignes lorsqu’utilisée sur la tranche.

Usé-bombé ou Langue de chat

Le pinceau rond standard

La star des pinceaux ! Très connu et utilisé de tous, mais pas le plus fonctionnel pour autant. Ce pinceau rond à la pointe fine est limité dans son usage contrairement aux deux précédents. Il ne permet pas de réaliser d’aplats ou même de large dégradés, en revanche il est idéal pour apporter des petites touches, exécuter des points, des contours et des petites formes sinueuses.

Pinceau rond (forme standard)

Le trainard

Ce pinceau est une variante du précédent, de forme ronde et pointue également, la longueur de ses poils est étonnamment supérieure au pinceau rond standard. La touffe peut être de 2 à 4 fois plus longue. Cette caractéristique permet de réaliser de très longues lignes fines et régulières. De part sa longueur et sa forme, le débit de couleur se pose sur la surface en un flux lent et régulier. Bien que le nom de ce pinceau soit un peu barbare, une grande délicatesse et habileté sont nécessaires pour l’utiliser de manière optimale. A découvrir pour ceux qui ne le connaissent pas !

Trainard

Le pinceau à retouche ou à retoucher

Une variante du pinceau rond également. Le pinceau à retoucher porte très bien son nom, car à l’inverse du trainard, il ne permet de réaliser que de petites touches, étant limité par la petite longueur de ses poils. Il est néanmoins idéal pour les restaurateurs qui ne travaillent que par retouches !

Pinceau à retoucher

Le pinceau éventail

Il est vrai que celui-ci a une forme un peu particulière. Sa fonction n’est pas réellement de peindre mais d’apporter ou de créer des effets de texture. Par exemple, la démonstration à gauche ci-dessous montre l’emploi d’un pinceau éventail en soie de porc (poils assez rigides) avec de la couleur brute, sans dilution aucune. La démonstration de droite a été réalisée avec un poil synthétique et une couleur diluée, donc plus fluide. L’effet peut être intéressant dès lors qu’on représente de l’herbe ou du pelage par exemple.

Pinceau éventail

 

Il existe dans le commerce de nombreuses autres sortes de pinceaux ; ceux pour la peinture décorative – ceux pour les lavis, encres et aquarelle – ceux pour le bricolage. La sélection ici concerne uniquement les pinceaux indispensables aux peintres de chevalets, utilisant majoritairement l’huile et l’acrylique.

5 commentaires sur “Les différentes sortes de pinceaux

  1. Diane Hudon, le

    Bonjour Amandine,
    Je viens de découvrir votre site et je le trouve très intéressant. J’aimerais l’ajouter sur mon site Internet dans la page de : Mes favoris.

    Félicitations pour votre beau travail.

    Diane

    Répondre
  2. Demy, le

    Bonjour
    Y a t’il une recommandation particulière pour appliquer le vernis ?
    Merci pour votre site (et votre réponse)
    Mathilde

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *