Les vernis : Quel vernis choisir et comment l’appliquer?

L’application du vernis est une étape tout aussi déterminante pour l’oeuvre que le processus de création. C’est la phase ultime à ne pas négliger si vous voulez avoir une oeuvre pérenne et de qualité. Il est indispensable non seulement de connaître le rôle du vernis, de savoir lequel choisir selon la technique employée, mais également de savoir l’appliquer!

A quoi sert un vernis?

Dans sa définition un vernis est une préparation non pigmentée, c’est-à-dire transparent, constituée de liant (résine, gomme, huile,…), de solvant (essence, alcool,…) et éventuellement de diluant. Il est appliqué en phase ultime, c’est la toute dernière étape pour terminer une oeuvre. Ses deux principales fonctions : La protection et la belle finition !

Rôle de protection

Son rôle est de protéger l’oeuvre des attaques extérieures telles que la fumée de cigarette, la poussière, la graisse, les frottements, les chocs, les gouttes d’eau, etc… en isolant la surface. Un peu comme un bouclier, le vernis va créer une couche relativement épaisse et étanche résistante à toutes sortes de dommages. Lorsque le vernis est trop abîmé, la conservation de l’oeuvre est remise en jeu, il faut alors le remplacer.

Rôle de finition

Le vernis permet également de donner un aspect régulier à la surface, d’intensifier les teintes, et d’en modifier l’aspect.

Le choix entre brillant, mat ou satiné est tout-à-fait personnel.

Les vernis mats sont fabriqués avec du baume de térébenthine et de la cire. Les satinés sont souvent à base de gomme dammar diluée dans de l’essence minérale. Mais il faut toutefois savoir que l’effet mat/brillant n’est pas du à la composition du produit mais à l’aspect de sa surface, qui ne réfléchira pas la lumière de la même manière.

Quel vernis pour quelle technique?

vernis-huile

Vernis gras / Vernis maigre

Il existe une multitude de vernis différents avec pour chacun d’eux des propriétés qui leurs sont propres. Chaque technique a son vernis qui lui correspond. Il existe deux catégories de vernis définitifs : Les vernis gras et les vernis maigres.

Les vernis gras sont ceux fabriqués avec de la résine copal et de l’huile. Ils sont brillants, résistants, protecteurs contre l’humidité, mais ont tendance à jaunir.

Les vernis maigres sont composés de résine dammar ou mastic et d’essence de térébenthine. Ils sont transparents, non jaunissants, siccatifs et ils s’enlèvent facilement, mais ils sont sensibles à l’humidité.

Le vernissage selon les techniques

Alors que le vernis est indispensable pour la peinture à l’huile, il n’est pas vraiment nécessaire pour l’acrylique.

En effet, l‘acrylique est une résine plastique résistante et irréversible. Elle se nettoie facilement. Donc le vernissage est tout à fait optionnel. Il est utile seulement si vous souhaitez modifier l’aspect de l’acrylique en la rendant plus brillante ou plus mate.

En ce qui concerne l’aquarelle et la gouache, un vernis gâche un peu leurs caractéristiques, rien ne vaut leur protection par un encadrement sous verre. (Pour en savoir plus sur la conservation de ces techniques, cliquez ici!) Même avec les vernis qui leurs sont destinés les tons des couleurs en sont modifiés, et cela de manière aléatoire. Il est donc impossible de retrouver l’harmonie à ce qu’elle était pendant le travail…

Pour l’huile en revanche, omettre l’étape du vernissage est une faute technique grave amenant à sa perte. Sans cela, les couleurs deviennent pâles, sombres ou ternes, la pâte s’assèche et donc finit par craqueler.

Cette étape étant indispensable, il y a des choses à savoir. Le vernis définitif d’une peinture à l’huile s’applique une fois l’oeuvre bien sèche, c’est-à-dire plusieurs mois après ou même une année. Pour comprendre pourquoi, un article est dédié à ce sujet : Séchage d’une peinture à l’huileC’est pourquoi, et seulement pour la peinture à l’huile, il existe deux catégories de vernis : Le vernis final et le vernis à retoucher. Ce dernier est un vernis temporaire qui a trois grands rôles : Protection, uniformisation et retouche. Les 3 rôles du vernis à retoucher expliqués. et qui peut être appliqué rapidement, seulement quelques jours ou quelques semaines après l’achèvement de l’oeuvre.

L’art du vernissage

Un bon vernissage est déterminant pour la qualité et la bonne conservation de l’oeuvre. Il peut-être primordial ou optionnel selon la technique utilisée. Un bon vernis doit être étanche, transparent, souple, dur, réversible, résistant et non jaunissant. Un vernis mal mis provoquera une irrégularité visuelle, certaines parties seront plus brillantes que d’autres, ainsi que dans sa protection, certaines parties seront plus protégées que d’autres…

 Les règles à respecter :

  • La surface doit être parfaitement propre et sèche.
  • L’environnement doit être sain, sans courant d’air, sans trop d’humidité ni trop sec et avec une température modérée.
  • Ne pas être exposé directement aux rayons du soleil.
  • Le vernis doit être plus ou moins de la même température que l’oeuvre. Ni plus chaud ni plus froid que la température de la pièce.
  • Les brosses, pinceaux ou rouleaux doivent être propres, bien fournis et réservés uniquement à cet usage.

Préférer plusieurs couches fines plutôt qu’une seule épaisse. D’une part car elle sera plus facile à étaler, et d’autre part si la couche est trop grasse et trop épaisse, des coulures peuvent se former.

Comment l’appliquer?

images

Le vernis peut être appliqué à la brosse, au pinceau, au rouleau, ou bien même en spray, tout dépend du format et de votre préférence. Les poils du pinceau ou de la brosse doivent être doux et nerveux.

Pour un vernis liquide, le vernissage se fait à l’horizontal, c’est plus facile et moins risqué.  On l’applique de la même manière que lorsqu’on peint un mur, en croisant les mouvements horizontaux et verticaux en tirant bien pour éviter les surépaisseurs. Zone après zone. Si la surface est grande, ces gestes peuvent être assez fatigants.

Pour un vernis en spray, le vernissage se fait à la vertical, en vaporisant plusieurs couches fines. Il faut que la couche soit bien sèche entre deux applications.

Toute la surface doit être vernie d’un seul coup. Si vous commencez, alors terminez, même si la surface est très grande. Le temps du vernissage est à prévoir dans votre planning.

Un vernis qui « tire » et qui devient difficile à travailler lorsque vous l’appliquez, a déjà commencé à sécher.

Pour l’assouplir afin d’obtenir des couches fines, vous pouvez diluer votre vernis dans le diluant qui a servi à sa fabrication (essence ou alcool)

Les problèmes rencontrés

En principe, tous les vernis disponibles en commerce sont censés être réversibles. C’est-à-dire qu’ils doivent pouvoir être retirés afin d’être remplacés une fois qu’ils sont trop altérés. Mais pour que cette opération soit faite correctement, encore faut-il que le vernis ait été bien mis!

Un vernis mal appliqué ou mal adapté provoque des altérations difficiles à rattraper ou carrément irrécupérables.

  • Des fonds mal préparés peuvent provoquer des irrégularités dans l’aspect. S’il est trop gras, le vernis peut s’écailler ou cloquer. S’il est irrégulier, des embus vont se former (Des zones qui ont perdu toute leur brillance).
  • Si le taux d’humidité est trop élevé, le vernis perdra de l’adhérence et des vagues, des coulures, une opacification ou un voile bleuté peuvent se former.
  • Les courants d’air transportent inévitablement toutes sortes de poussière, qui se retrouvent par conséquent enfermées dans la couche de vernis.
  • Le changement brusque d’humidité provoque une altération fréquente : le voile. Les couleurs deviennent ternes et blanchâtres, comme s’il y avait un brouillard.
vernis à retoucher

vernis à retoucher

 

134 commentaires sur “Les vernis : Quel vernis choisir et comment l’appliquer?

  1. POÈT BENEVENT, le

    Bonjour, je travaille mes toiles avec du bitume’ du fusain, du pastel sec que je fixe et de l’acrylique. Quel vernis puis je employer pour preserver mes travaux de l’altération du temps. Le vernis ne va t il pas détériorer le bitume peint à l’acrylique.?

    Emportée dans mon besoin de créer je n’avais pas pensé à la pérennité de mes toiles. O secours et merci pour votre réponse que j’attends avec impatience.

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, étant donné la présence de techniques sèches et friables tels que le bitume, le fusain et le pastel sec, vous n’avez pas d’autre choix que de vaporiser uniquement un fixatif (pour pastel). Car un vernis liquide, même en vaporisateur, retirerait le dépôt de matière. A savoir que le fixatif modifie toujours légèrement les teintes quand même. Merci à vous

  2. Clotilde, le

    Bonjour,
    J ai terminé un tableau que j ai verni avec du vernis à retoucher pour pouvoir le protéger avant de le vernir définitivement d ici une bonne année. Cela fait une semaine et ce vernis est très brillant, ne semble pas sécher et poisse. Je ne peux que attendre, mais pensez vous qu’il va sécher un jour?
    Merci

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, le vernis à retoucher d’ordinaire est si léger que quelques heures lui suffisent pour sécher… Le « poisseux » ne viendrait-il pas plutôt de la peinture elle-même, en étant une peinture trop grasse par exemple ? Le vernis aurait alors réactivée l’excédent d’huile. Ou bien, êtes-vous certaine que c’est bien du vernis à retoucher qui a été appliqué ?
      En l’occurence, vous avez raison, il n’y a qu’à attendre.

  3. Myriam, le

    Bonjour .. jai besoin de votre aide si c’est possible. Jai un problème avec le vernissage de ma toile peinte a l’acrylique. Je l’ai vernis avec un vernis de la marque ferrario ‘vernis final acrylique ‘ . Le problème cest qu il ya des parties qui sont matt par rapport a dautres surtout a la lumière si vous voyez ce que je veux dire , un defaut de vernissage de ma part j’avoue , qu’est ce que je peux faire pour regler le problème sans endommagé ma toile ? Merci d’avance

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, la solution à priori serait de remettre une nouvelle couche en l’appliquant uniformément sur l’ensemble de la surface. Merci à vous

  4. BELLOLO Maurice, le

    Bonjour je peins à l’huile sur des toiles en lin. Peut on en 1ère couche de vernis passer un vernis satiné et en 2 eme couche couche un vernis brillant. Et l’inverse est il vrai.
    J’ai vernis en satiné c’est sans effet propre seulement avec un peu d’essence de térébenthine. J’ai vernis aussi des toiles en brillant avec un peu d’essence de térébenthine. L’effet est brillant mais il faut le placer pas face à la Lumiere mais latéral à la Lumiere. Autrement il y’a des reflets. Peut on alors une fois vernie en brillant passer une deuxième couche de vernis en satiné toujours dilué à l’essence de térébenthine. Par avance merci beaucoup pour vos réponses.

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, bien sur, il est tout à fait possible de superposer les vernis brillant, satiné et mat. Par exemple, il est d’usage d’appliquer une première couche de vernis brillant pour que la 2nd couche mate soit plus efficace. Merci à vous

  5. Notolan Naïs, le

    Bonjour ! J’ai réalisé une peinture au posca sur mes chaussures , je crois que c’est comme du plastique ou quoi . Mais je ne peux pas aller sous la pluie avec . Sur le site on dit de mettre du verni a base d’eau . Mais je ne sais ni comment le fabriquer ni ou l’acheter et lequel … merci de votre réponse . Bonne journée !

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, le site que vous êtes visiblement allés visiter devait mentionner le vernis en question. S’il s’agit bien du site de Posca, alors un Pdf peut être télécharger je crois. Sinon, le Posca est résistant et permanent, même sans vernis. Bonne journée

  6. lydie, le

    Bonjour,
    J’ai besoin de vos lumières !!! 🙂

    Je réalise des peintures aquarelles sur des luminaires .
    Pour les protéger j’aimerais passer un vernis dessus mais les vernis aquarelle ont une odeur forte, qui, je pense va ressortir avec la chaleur de la lumiere.
    Connaitriez vous un vernis aquarelle qui ne soit pas toxique et odorant que je pourrais passer dessus??
    Merci

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, attention car la majorité des vernis, y compris ceux pour l’aquarelle, sont inflammables et toxiques, donc leur usage près d’une source de chaleur est très dangereuse !! Vous devriez trouver le vernis adapté dans les magasins de bricolage. La marque V33 par exemple propose toute une gamme de vernis résistant à la chaleur. Merci à vous.

  7. Véronique Raynaud, le

    Bonjour Amandine,
    Merci de toutes les réponses que vous prodiguez ici. Je crée des perles en papier roulé et j’ai vu un vernis qui m’a impressionné tant les strates de papier ne se voyaient plus et la finition brillante donnait à ces perles l’aspect du verre. Sauriez-vous me dire si à votre connaissance un vernis pourrait donner ce rendu? Lien des perles en question https://www.instagram.com/p/BgcTEsEBokX/
    Merci de votre réponse
    Véronique

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour Véronique, peut-être qu’un vernis laque (disponible en magasin beaux-arts) ou les vernis disponibles en magasin bricolage feraient l’affaire. Tout dépend si ces perles sont amenées à être manipulées ou pas (attention à la toxicité des vernis). Le vernis laque est épais et très brillant, il correspond plutôt bien à votre demande.

    • RAYNAUD VERONIQUE, le

      Merci Amandine, du temps passé à répondre à chacun de nous et de la qualité de vos réponses !

  8. Marcou, le

    Bonjour, je viens de découvrir votre site, formidable !!! Je me pose une question depuis quelques temps.. j’ai réalisé des toiles mêlant plusieurs techniques… gouache encre acrylique et je souhaiterais ensuite y rajouter des craies grasses… C’est là que je suis perdue… comment venir tout ce joyeux meli mélo ? Merci d’avance ? Céline

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, pour vous répondre précisément, il faudrait parvenir à distinguer ce que vous appelez « craies grasses », car les pastels gras et les bâtons d’huile ne se protègent pas de la même manière. Les pastels resteront définitivement gras, ils ne sont pas fait pour se durcir, donc la mise sous verre de l’oeuvre reste la meilleure protection (qui devient assez compliqué pour un support toile, dans ce cas, mieux vaut ne rien mettre).
      A l’inverse, les bâtons d’huile, qui ne sont autre que de la peinture à l’huile présentée sous forme plus ou moins solide, siccativeront (durciront) naturellement au contact de l’air. Dans ce dernier cas, un vernis pour peinture à l’huile est parfait.
      Merci à vous

  9. Nelly, le

    Bonjour Amandine ,
    je vis au Costa rica , je peins sur bois de guanacaste ou bois flotté des animaux, faune ,flore , etc ..; j’ai essayé l’acrylique, l’huile, mais ce que je maitrise le mieux est la gouache . Par contre , vu le taux d’humidité ici je vernis après mes peintures pour les protéger et donner une brillance .Je cherche à donner de la « profondeur » à mes décors , et ne pas « tuer » les couleurs … que me conseillez vous ?
    merci beaucoup

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, la peinture à l’huile est celle qui vous procurera le plus de profondeur, je vous conseille d’encoller vos bois au préalable afin de préserver l’oeuvre. Il suffit d’appliquer 2 ou 3 couches de colle acrylique. Vous couleurs à l’huile n’en seront que plus belles puisqu’elles seront moins absorbées. Le vernis est effectivement indispensable. En revanche, les effets de l’humidité sur la peinture à l’huile peuvent être assez importants, j’ignore quel est le taux chez vous, mais des « bleuissement » du vernis peuvent apparaître, des taches opaques indésirables.

  10. Lamielle Marie Therese, le

    Bonjour,
    Je viens de terminer une nature morte avec un fond très sombre.
    Dans certaines parties de ce fond, la couleur noire a un aspect ciré très brillant et le reste est homogène.
    Est ce qu’un vernis mate pourra tout uniformiser ?
    Merci pour votre réponse qui me sera bien précieuse car je suis bloquée dans l’achèvement de mon tableau.
    A bientôt

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, ces zones de couleurs qui se matifient sur le tableau en séchant, on les appelle des embus. C’est un phénomène courant, surtout pour le noir. L’application d’un vernis à retoucher, d’un vernis brillant ou satiné unifiera la surface. Plusieurs couches seront peut-être nécessaires. Merci à vous

  11. Marie-Christine, le

    Bonjour,
    J’ai appliqué un vernis à retoucher sur deux toiles peintes à l’huile. C’était pour atténuer les différences de brillance et protéger la surface en vue d’une future exposition (amateurs). Or le résultat est très décevant. La brillance est inégale, il y a de grandes traces rectilignes. Une deuxième couche n’a pas amélioré l’effet. Que faire ? Peut-on l’enlever ? Doit-on y rajouter une couche ? Merci pour votre solution.

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      L’inégalité de la brillance est soit due à l’irrégularité de l’application (attention de bien « tendre » le vernis d’un bord à l’autre du tableau), soit à l’irrégularité du fond qui absorbe trop le vernis par endroit. Dans les 2 cas, une nouvelle couche sera nécéssaire. Merci à vous

  12. steev, le

    Bonjour, je viens de terminer une oeuvre au Rotring (stylos avec encre de chine) sur un plateau en bois d’acajou. J’ai également ajouté quelques zones de peinture à l’encre de calligraphie dorée. J’aimerais vernis l’oeuvre mais je ne sais pas quel type de vernis utiliser pour éviter une dégradation de la peinture. Merci de votre aide

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, étant donné que le support est ici un plateau en bois d’usage domestique (donc amené à être manipulé et à recevoir des sources de chaleur comme des tasses par exemple), il vous faut un vernis bois spécifique que l’on trouve en magasin de bricolage. Les vernis à tableaux ne résisteront pas. Merci à vous

  13. Motillon Christian, le

    Bonjour Amandine,
    Merci pour la rapidité de votre réponse concernant l’encre du Posca.
    J’ai parcouru les articles concernant les vernis. Je participe tous les ans à une exposition cantonale en octobre, et mes dernières toiles (huiles) n’auront pas 1 an de durcissement. Dois ‘je attendre, ou est-il préférable de passer un vernis à retoucher dans quelques semaines.
    Mon autre question est: Dans tous les cas est-il préférable de passer la première couche avec du vernis à retoucher et la seconde en mat, satiné ou brillant?
    Merci encore pour vos conseils avisés
    Christian

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, mieux vaut appliquer du vernis à retoucher effectivement. Vos peintures seront ainsi protégées et les finitions exécutées. Le vernis à retoucher est toujours un peu brillant, il n’y a pas de choix qui s’offre à l’utilisateur. En revanche, le vernis final, brillant, satiné ou mat, dépend bien évidemment de votre volonté. Le brillant embellit vraiment l’huile mais crée des reflets assez gênant avec la lumière, le mat va à l’encontre du principe de l’huile en lui faisant perdre tout son éclat naturel. Le satiné est donc celui qui me semble être le meilleur compromis. A vous de juger !

  14. Motillon Christian, le

    Bonjour Amandine,
    Je pratique la peinture à l’huile sur toile. Souvent des petits modèles proche de la photo avec des détails très poussés et très fin. Pour certaines zones sur ma toile, (ex. Filin de cordage de voiliers ou autres traits rectilignes), J’ai pensé pour suivre une règle de le faire avec du Posca pointe fine. Ces traits étant effectués une fois la peinture à l’huile sèche. Mon soucis est de savoir s’il y a un risque de détrempe du Posca au vernissage, et quel vernis choisir.
    Merci pour votre réponse.

    Répondre
  15. Pierrick DANIEL, le

    Bonjour

    Je vais peut-être vous choquer, vous faire sourire.
    Je suis le papa de OZIS, street artiste maintenant sur toiles, divers objets, mannequins.
    Je l’aide par exemple pour la finition de ses travaux.
    Dernièrement j’ai utilisé pour protéger la peinture sur ses mannequins, du vernis marin brillant incolore de chez Syntilor de mon magasin de bricolage proche, j’ai posé trois couches et nous sommes très satisfait du résultat et soulagés par cette protection pour les déplacements des différentes expositions.
    Hier, sans une certaine appréhension, j’ai appliqué le même vernis en deux couches sur 12 premières toiles, j’ai l’impression d’une certaine uniformité et malgré de ce qui peut être dit en général, j’ai l’impression que les couleurs sont un peu plus vives.
    Vous aurez compris que je suis là aussi, satisfait du résultat sur ce support.
    Reste plus qu’à mon fils de me donner son avis et son top pour les toiles suivantes.
    La technique qu’il utilise est l’Aérosol, l’Acrylique et les Molotow.
    Cette petite brillance se marie très bien avec le Street Art, à mon avis.
    Bonne continuation à tous et merci pour ce blog.
    Pierrick

    Répondre
  16. MARIE, le

    bonjour, je peins des toiles à l’acrylique et j’ai toujours vernis mes toiles avec du vernis acheté chez CULTURA spécial acrylique, et depuis qq temps, j’ai testé trois produits différents, toutes les peintures que je vernis se diluent sous l’effet du vernis, et le tableau est abimé … je ne comprends pas pourquoi, j’ai toujours verni mes toiles, et les trois produits différents de chez cultura ont provoqué les mêmes dégâts ; comment cela est il possible et surtout, comment vernir mes toiles désormais ; j’ai essayé le vernis sur différentes marques de peinture car je pensais que c’était la peinture acrylique qui était de mauvaise qualité, mais le résultat est le même avec une peinture pébéo ou avec une peinture de mauvaise qualité acheté en solderie.

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, visiblement le vernis ne semble pas adapté (trop puissant?). C’est pourquoi mieux vaut se procurer des vernis spécifiques à l’acrylique. Merci à vous

  17. René Bégin, le

    Bonjour Amandine

    J’ai développé une technique combinée de peinture acrylique et ruban adhésif vinyle de hockey sur panneau de bois. Jusqu’à présent j’ai utilisé du vernis à bois fini cristal diamant à l’eau et anti-jaunissement de Varathane afin de pouvoir couvrir et protéger le ruban sinon j’utiliserais du vernis acrylique. Les couleurs paraissent bien malgré que les blancs soient altérés et les couleurs de ruban foncent légèrement. J’ai fait plusieurs test avec différents vernis et je cherche la solution idéale pour bien couvrir peinture et ruban sans foncer ce dernier. J’ai essayé en spray mais ça laisse des picots sur le vinyle sans parler des vapeurs toxiques. Que me suggérez-vous? Merci.

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, pour ma part je ne peux vous conseiller que le vernis acrylique car je ne connais que ceux relatifs aux beaux-arts, mais peut-être que certains vernis des rayons bricolages pourraient convenir… Le vernis acrylique est proposé en brillant, satiné ou mat, sans pour autant altérer les couleurs. Desolée de ne pouvoir vous en dire davantage. Merci à vous

  18. ASSELIN, le

    Bonjour Amandine,

    Je réalise des toiles abstraites à l’acrylique et effectivement je constate que les couleurs s’altèrent un peu au séchage, moins lumineuses que lors de l’application. J’ai lu tout vos commentaires riches d’informations et je souhaite vernir mes toiles pour tenter d’exalter un peu les couleurs, pouvez-vous me dire quel vernis vous me conseillez ?
    Je précise que j’utilise la gamme de peinture I love art car elle n’est pas très chère et que j’en consomme beaucoup mais j’ai lu que la marque GOLDEN donne des couleurs éclatantes au séchage. Je pense que le problème vient peut être de là mais au vu du prix, je vais tenter de redonner un coup d’éclat à mes toiles déjà réalisées en attendant de changer de qualité.
    Merci de vos conseils.
    Bien cordialement
    Chantal

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour Chantal, malheureusement je suis navrée de vous annoncer que le vernis ne fait que modifier la brillance ou la matité des couleurs, mais en aucun cas le vernis « rallume » les couleurs à l’acrylique. Le problème vient effectivement de la qualité, car le liant acrylique utilisé lors de la fabrication est par nature quelque peu « laiteux », c’est-à-dire que c’est sa blancheur qui ternit les teintes lors du séchage… Donc quoi que vous fassiez, utilisez les acryliques bas-de-gamme vous donnera toujours le même résultat. La solution est d’investir un peu plus, car les acryliques plus onéreuses offrent aussi une meilleure qualité. Merci à vous

  19. Hubert, le

    Bonjour Amandine,
    Quel vernis utiliser sur une peinture acrylique reprise par endroits seulement à l’huile ?
    Un effet un peu vieilli (jauni ?) qui unifierait les couleurs me plairait bien.
    Félicitations pour la qualité, la précision et le français irréprochable de votre travail, c’est suffisamment rare pour être souligné ?

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Merci Hubert pour votre commentaire ! Du moment qu’il y a de l’huile sur votre tableau, alors s’impose forcément l’application du vernis pour peinture à l’huile. Quant à votre recherche de vieillissement, plusieurs solutions : soit vous appliquez au préalable un glacis de la teinte voulue uniformément sur votre toile, soit vous attendez une centaine d’années que le vernis jaunisse naturellement !!, soit vous utilisez le « vernis à vieillir » disponible dans le commerce mais qui risque d’être un peu trop foncé. Cordialement

  20. Bouckaert, le

    Bonjour,

    Je voudrait protéger mes toiles peintes sur châssis en acrylique.
    Je souhaite aussi un finit satiné façon « cire » assez épais;
    Que puis-je utiliser pour avoir un rendu moins classique qu’avec un vernis habituel?
    Mon souhait est d’obtenir une couche assez épaisse un peu comme une gomme mais sans altérer les couleurs…
    Technique moderne que j’ai déjà vu sur des toiles contemporaine abstraites…
    Merci de votre aide.

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, de la cire est parfois utilisée, sinon pour plus d’épaisseur il existe la résine, la résine acrylique notamment. Vous la trouverez dans les magasins de matériel artistique. Cela relève des techniques du moulage, dont je ne suis pas spécialiste, j’aurais du mal à vous conseiller d’avantage. Merci à vous

  21. Monique, le

    Bonjour Amandine,

    j’ai un problème, je viens de finir une peinture à l’huile 80cmx100cm que je destine à ma fille, nous avons une distance importante entre nos domiciles respectifs et j’aimerai pouvoir utiliser au moins un vernis à retoucher en spray avant de le lui amener, je trouve que certaines couleurs me paraissent un peu ternes et déjà pas assez « huilée ».

    Je peins depuis peu et je n’ai peut-être pas mis assez d’huile dans ma peinture….

    Quel vernis de quelle marque et de quelle qualité me conseillez vous pour un fini plus agréable ?

    Merci pour votre réponse,

    Cordialement,

    Monique

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, je vous recommande le vernis à retoucher des marques Sennelier, Lefranc-Bourgeois, Talens ou encore Winsor&Newton. Leurs produits sont toujours efficaces et de bonne qualité. Vos teintes seront rehaussées. Merci à vous. Cordialement

    • Monique, le

      Merci Amandine pour votre réponse,

      j’ai oublié de vous demander s’il convient de passer plus couches et combien de temps après le dernier coup de pinceau.

      Cordialement,

      Monique

    • Amandine Gilles, le

      Bonjour Monique, plusieurs couches sont possibles mais une seule est généralement efficace. Le vernis à retoucher s’applique dès que la surface est dure au toucher (quelques jours – 1 semaine) après l’achèvement. Tandis que pour le vernis final, il faut attendre au moins 1 an. Cordialement

  22. BILLOT, le

    Bonjour Amandine ,

    Je cherche un vernis brillant pour peintures à huile très couvrant , car la première couche au vernis Lefranc – bourgeois n’est guére satisfaisante !

    Cordialement .

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, que voulez-vous dire par « couvrant » ? S’il ne vous semble pas assez brillant, plusieurs couches sont peut-être nécessaires, s’il est difficile à appliquer vous pouvez alors le diluer avec de l’essence de pétrole. Merci à vous

  23. Arthur, le

    Bonjour, merci pour votre article très instructif. Toutefois je suis venu avec une question en tête… Jai commencé à peindre des toiles en utilisant la technique du fluid painting à l’acrylique, et je commence maintenant à l’utiliser sur d’autres supports (coques de téléphone, porte monnaie, porte-clefs…). Jai verni mes premières coques avec un vernis acrylique haute brillance Amsterdam, mais après 2-3 jours de séchage, je peux encore sentir mes doigts accrocher à la coque lorsque jai mon téléphone en main. Connaissez vous un type de vernis qui ne colle pas à la peau lors d’une prise en main…? Votre reponse m’aiderait beaucoup. Merci par avance 🙂

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour Arthur, la réponse va être la même que celle pour Monia un peu en dessous ! Les vernis à tableaux sont à réserver uniquement pour les tableaux. Leur finesse ne résiste pas à une manipulation régulière. En revanche, pour tous les objets usuels et de décoration mieux vaut utiliser des vernis-colles. C’est leur nom. Vous en trouverez dans tous les rayons de loisirs-créatifs. Ils ne coutent pas bien cher et ont un double emploi : vernir et coller. Ils sont aussi à l’acrylique et sont totalement transparents et brillants. Merci à vous

  24. Ruth Dessemontet, le

    Bonjour, je viens de finir 3 peintures à l‘Acrylique. Le premier a reçu deux couches de acrylic varnish glossy de Talens. Pas de problème mais le pinceau a dû être nettoyé avec du White spirit et puis savon et eau.
    Pour les deux autres j‘ai commencé avec un nouveau flacon pébéo vernis brillant Effet+. La première couche , pas de problème. Mais quand j‘ai voulu mettre la deuxième couche l‘application ne voulait pas se faire régulièrement, donc des endroit comme sans vernis et d‘autres qui ont commencé à faire de grumeaux que j‘ai heureusement pu enlever avec un pinceau dure et les doigts. J‘ai utilisé ce vernis sans diluer ( comme j‘avais toujours utilisé les Talens ) maintenant 24 h plus tard j‘ai fini le vernis Talens tel quel pour une des peintures, mais n‘ose plus pour le moment essayer avec Pébéo. Faudrait–il le diluer à l’eau pour qu’il soit plus coulant. Merci

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, pour être honnête, j’ai rarement trouvé satisfaction avec les produits Pébéo… Ca ne m’étonnerait pas que les grumeaux proviennent du produit lui-même. Talens, Lefranc-Bourgeois, Sennelier, Winsor&Newton proposent des produits de meilleure qualité (mais un peu plus chers). Peut-être que le vernis a pris l’air, peut-être qu’il a besoin d’être mélangé ? Ajouter de l’eau ne supprimera pas forcément les grumeaux, mais il serait intéressant d’essayer. Merci à vous

  25. Monia, le

    Bonsoir , j’ai une petite question à vous poser.

    En fait j’ai utilisé de la gouache sur un plateau en bois, que j’aimerais vernir afin de pouvoir le protéger.
    Est ce que je peux utiliser le vernis acrylique mat à tableaux de la marque Lefranc et Bourgeois ?

    Merci de répondre.

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour Monia, les vernis à tableaux sont à réserver uniquement pour les tableaux. Leur finesse ne résistera pas à une manipulation régulière ni même à une forte chaleur (si vous posez une tasse chaude sur le plateau par exemple). En revanche, pour tous les objets usuels et de décoration mieux vaut utiliser des vernis-colles. C’est leur nom. Vous en trouverez dans tous les rayons de loisirs-créatifs. Ils ne coutent pas bien cher et ont un double emploi : vernir et coller. Merci à vous

  26. Catherine Delpech, le

    Bonjour,
    Je voudrais juste vous signaler une toute petite faute d’orthographe concernant le mot « mat » au début de votre texte. En effet, vous ne l’avez pas accordé comme il convient ( on écrit : « Un vernis mat » et non pas « un vernis mate »).
    Je vous remercie quoiqu’il en soit et tiens à vous dire que par ailleurs, votre article est extrêmement intéressant.

    Répondre
  27. Serré, le

    je réalise des peintures à l’huile sur toiles j’utilise du vernis à retoucher pébéo pour corriger mes tableaux , puis je utiliser le même vernis pour les protéger du temps?
    avec un pinceau propre et dédié si j’ai tout compris
    merci de me dire

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bien sur, à savoir toutefois que le vernis à retoucher n’est qu’une protection temporaire. Il faudra de toute manière appliquer le vernis final minimum 6 mois après l’achèvement de la toile.

  28. christian, le

    bonjour
    merci pour votre blog…
    j’ai besoin d’un conseil car je viens d’avoir un problème avec un vernis
    J’ai acheté un vernis non toxique que je pensais être un vernis à retoucher .(Vernis brillant Green for oil – Sennelier – Gamme : ID7468 100 ml ) qui doit être en fait un vernis définitif
    Je l’ai passé sur une toile sèche depuis près d’un an mais il a dilué la peinture à certains endroits !
    Je dois donc retoucher la toile et les couleurs mais comment faire avec ce vernis en place , dois je peindre par dessus ou le poncer avant ou l’éliminer mais avec quoi ?
    merci pour votre avis

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, cette nouvelle gamme Green for oil répond aux besoins de la non-toxicité, au détriment malheureusement de l’efficacité. La composition de ce vernis étant un mystère, je ne peux vous donner d’explication de ce phénomène. Le mieux est d’attendre que la surface soit complètement durcie avant de rajouter une nouvelle couche, cela peut être assez long compte tenu du fait que ces produits semblent tous assez collants et gras… Ce qui est certain c’est que je vous déconseille de poncer ou de décaper. Retirer un vernis sans atteindre la pâte picturale relève du métier du restaurateur, dont 5 années d’études sont imposées pour parvenir à cela. La chose à faire est d’être patient…
      Merci à vous

  29. Denise Harvey Desroches, le

    A propos d’un vernis sur les aquarelles
    J’ai verni mes aquarelles avec un vernis Liquitex en aérosol mat à faible odeur.
    J’ai exposé mes œuvres à l’extérieur. Et surprise, quelques aquarelles ont développé à des taches grises blanchâtres ici et là.
    Ça fait des années que j’utilise ce vernis et jamais je n’ai eu de problèmes .
    Est-ce que ça se pourrait que la chaleur intense a fait de juillet et le soleil ait provoqué ce problème. Comment faire pour enlever ces taches grises grotesques? Avez-vous une solution?

    Merci infiniment

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour Denise, je dois vous avouer que c’est la première fois que ce problème m’est exposé. Pour en connaître l’origine, il faudrait déjà savoir si le problème provient du soleil ou du vernis lui-même… Si c’est le soleil le coupable, alors toutes vos oeuvres auraient du réagir pareil (sauf si les conditions d’expositions étaient différentes). Et si ça vient du vernis, alors peut-être que l’oeuvre abimée a été vernie bien après toutes les autres, dans quel cas le vernis s’est détérioré avec le temps dans son propre contenant.
      Quant à une éventuelle solution, pour ma part j’en suis navrée mais je n’en ai pas. Les seuls capables de vous aider ou de vous répondre seraient des restaurateurs d’oeuvre d’art, qui est un métier bien différent du mien. La difficulté ici réside dans le fait que les tâches sont à présent intégrées dans le papier ou dans la peinture, essayer de les retirer sans endommager ni la couche picturale, ni le papier relève du restaurateur.
      Merci à vous et désolée de ne pouvoir vous apporter des réponses claires.

  30. herve, le

    Bonjour Amandine,
    Merci pour vote article très bien fait. Je fais imprimer des photos sur toile (coton ?) et j’aimerais les protéger par un vernis même si ça en change l’aspect comme plus de contraste ou autre.
    Pensez – vous que ça peut tenir et accessoirement une marque à me recommander ?
    Merci beaucoup !
    Hervé
    PS : ah oui, j’ai essayé avec des spray et c’est très moche 🙁

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, les vernis acryliques sont les plus appropriés. Le vernis ne changera rien aux contrastes, seulement aux effets de brillance ou de matité. Les bonnes marques sont Sennelier, Lefranc-Bourgeois, Talens, Winsor&Newton, Golden (liste non exhaustive). Quand au choix du spray ou de l’application à la brosse, le résultat est identique à condition d’avoir la bonne méthode. Le spray doit être appliqué au moins à 30 cm du support et le tableau doit être à plat (pour éviter les coulures quand il est à la verticale). Merci à vous

  31. wanda, le

    Bonjour . J’ai un reste de vernis mural et carrelage. Est ce que je peux m’en servir sur mes portes en bois? Si non que puis je en faire?
    Merci

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, votre question relève du domaine du bricolage ou de la décoration, mais je vais tenter de vous donner une réponse. A priori vous pouvez vous servir de ce vernis à carrelage sur une porte en bois, ce vernis spécifique étant plus épais et résistant que celui pour le bois. Cordialement

  32. turpaud, le

    Bonjour, je fais des collages et j’aimerais trouver un vernis qui évite l’éclaircissement dû au soleil et au temps qui passe.. Pourriez-vous me conseiller?
    Merci,
    Stéphanie

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour Stéphanie, le vernis acrylique anti-uv sera la solution la plus efficace. L’éclaircissement et le jaunissement restent toutefois inévitables (cela est du à l’acidité des papiers journaux et magazines) mais au moins avec ce vernis le processus est retardé. Merci à vous !

  33. MICHEL, le

    Bonjour à la suite d’ erreurs de débutant ;j’ai appliqué un vieux vernis acrylique ;déjà sans le remuer!!! …en fait plus je me suis servis de ce qu’il y avait au dessus d’un dépot solide!!! …Aprés l’application en charge et ça ne séche pas ….m’ayant détempré le fond si je l’enléve j’éfface tout … dois-je attendre un séchage quelqonque ou puis-je accélérer autrement? Merci de votre réponse

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, je n’ai malheureusement pas tout compris mais visiblement le vernis à l’acrylique que vous avez appliqué ne sèche pas, du fait qu’il n’a pas été mélangé au préalable. Il va être très difficile de retirer le vernis, mieux vaut attendre c’est encore la solution la plus sure. Merci à vous

  34. Biangonga, le

    Bonjour,
    Merci pour votre article. J’aimerais utiliser plusieurs techniques dans mes toiles : acryliques, crayon pastel sec, graphite ou fusain. Comment m’y prendre pour vernir le tout? Dois-je poser l’acrylique puis le vernir, utiliser le crayon pastel sec, graphite ou fusain et fixer?
    Je vous remercie!

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, l’acrylique n’a pas nécessairement besoin d’être verni donc un fixatif convient très bien l’ensemble. Attention cependant à la fragilité de l’oeuvre car le fixatif est si léger qu’il ne crée pas une couche protectrice comme le fait un vernis. Il faudra veiller à ce que rien ni personne ne touche la surface de l’oeuvre. Merci à vous

  35. Ravet isabelle, le

    Bonjour,
    J’aimerais vernir mes toiles en carroserie , je commence à l’acryl et termine à l’alkyd. J’aimerais une finition genre laque de chine
    Est ce une bonne idee ou existe il d’autres alternative ?
    Merci pour votre réponse, Isabelle

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, les vernis effet laque sont nombreux, aussi bien dans les rayons beaux-arts que dans les rayons bricolages. Plusieurs couches permettent également d’accentuer l’effet. Cordialement

  36. GULLO, le

    Bonjour, Amandine
    quelle vernis en bombe puis-je mettre sur une Icone a la tempera
    universelle ou autre
    Merçi et bonne journée
    antoine

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, un vernis pour peinture à l’huile convient très bien. Merci à vous

  37. Roger De Greef, le

    Je voudrais être conseillé, afin de pouvoir vernir des toiles :
    Certaine partie de la toile reste vierge (aucune trace de peinture) et sur la même toile il y a des surfaces recouvertes de peinture acrylique !
    Je souhaite que les surfaces vierges, ne puissent être tachées !
    En vous disant à plus, et encore merci à vous !

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, vous pouvez simplement appliquer un vernis acrylique sur l’intégralité de la surface. Son avantage principal est que l’acrylique est lessivable, donc les taches peuvent se nettoyer à l’eau et au savon. Néanmoins, certaines taches sont coriaces car elles pénètrent directement dans la matière. Toutes toiles devraient être soigneusement manipulées.

  38. Chatelais, le

    Bonjour,
    Merci pour votre article, mais je n’y trouve pas vraiment réponse à mon problème .
    On m’a commandé une peinture décorative sur véhicule, je me demande si il est possible de peindre à l’acrylique basique et d’appliquer ensuite un vernis pour métal ou véhicule ? Est ce que ça accrocherait la peinture et suffirait pour la protéger durablement ? Et si oui, pourriez vous me conseiller un type de vernis?
    Merci d’avance

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, une acrylique basique ne serait pas résistante sur le métal où la la surface est bien trop lisse, de plus elle serait corrosive. Quand au vernis, il permet de protéger la peinture, mais pas de créer une meilleure accroche. Ne relevant pas du domaine des Beaux-arts, voici plutôt un lien qui pourrait vous être utile : http://fr.wikihow.com/peindre-une-voiture

  39. bibichol, le

    Bonjour, je suis à la recherche d’un vernis de protection pour du verre ou du carrelage peint avec de la peinture à l’alcool. Je suis un peu perdue dans les diverses propositions.
    Je vous remercie par avance. Bien cordialement

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, toutes mes excuses pour cette réponse tardive. Le vernis a utiliser est celui qui est le mieux adapté à la peinture utilisée. Si c’est une peinture à l’huile, un vernis pour peinture à l’huile convient très bien. Mais ces carreaux de carrelage ou de verre ne devront pas être manipulés, comme une peinture de chevalet, leur unique fonction doit uniquement être ornemental. Si c’est une peinture industrielle de type bricolage et décoration, sur laquelle vous aller piétiner (étant donné le support en carrelage) alors il vous faut un vernis ultra épais et résistant disponibles en magasin de bricolage. Dans ce cas, mieux vaut se renseigner auprès des spécialistes directement car c’est un autre domaine que le mien ! Cordialement

    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, non il n’existe pas de vernis à retoucher pour l’acrylique pour la simple et bonne raison que la pâte sèche trop rapidement et est définitive. Rien de ne peut « rafraîchir » l’acrylique.

  40. Anastasia F., le

    Bonjour Amandine ,

    J’ai peint un tableau en utilisant de l’huile de noix, et j’ai voulu appliquer un vernis à retoucher, mais le vernis ne semble pas « prendre » et se rassemble en petites poches sur la surface. Pareil avec un vernis final sur un autre de mes tableaux peint également à l’huile de noix… Que me conseillez vous?

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, ce problème a déjà été abordé lors d’échanges précédents et la source serait probablement l’humidité. Votre vernis ou vos tableaux ont été stockés dans une pièce ou l’humidité est sous doute trop élevée.

    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, les vernis se diluent à l’essence ou à l’alcool, donc le spalter peut être nettoyé au White spirit ou à l’acétone. Merci à vous

  41. Paule, le

    Bonjour, j’ai peint une toile avec de l’acrylique et de la gouache. Puis je vernir avec du vernis brillant pour acrylique?. Merci d’avance …..

    Répondre
  42. sev, le

    J’ai peint une toile avec de l’acryliquenoire mais le rendu n’est pas uniforme. Certaines parties sont brillantes et d’autres plus mats.
    Que faut il faire? Y a t il un enduit particulier que je pourrai mettre pour unifier le tout?
    Merci

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, il est courant d’obtenir ce résultat avec le noir. Pour l’enduit il est bien trop tard puisqu’il se met avant toute couche de peinture, en revanche un vernis brillant rattrapera sans problème ce soucis en uniformisant la surface. Plusieurs couches seront peut-être à prévoir.
      Merci à vous

  43. Motte, le

    Bonsoir,
    j’ai fait des dessins avec des feutres posca sur des objets en plastique du quotidien. Un coup d’ongle et le feutre s’en va, de plus ces objets vont subir des chocs réguliers. Quel vernis dois-je utiliser, un vernis spray type peinture ou plutôt une bombe pour les carrosserie de voiture ?
    En vous remerciant d’avance

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, si la peinture se retire d’un simple coup d’ongle, c’est une première couche d’apprêt qui est nécessaire. Cet après permettra de faire adhérer la couleur sur le support plastique. Pour ce qui est du vernis, tout dépend de la taille de vos objets mais un simple vernis-colle devrait suffire. Merci à vous.

  44. Melvin, le

    Bonjour , j’ai acheté une bombe de spary couleur or haute brillance et derrière il est écrit qu’il ne faut pas mettre de vernis par dessus , si on en met que peut il se passer ?

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, un vernis appliqué par dessus risquerait de détruire l’effet « haute brillance » du spray, tout simplement 🙂

  45. Férié, le

    Bonjour Amandine
    Je viens de finir une toile avec peinture acrylique + collages de vieux journaux, photocopies de photos, photos de magazine etc..
    Pour la protéger je l’ai vernis avec un vernis mat en bombe.
    Les couleurs sont devenues fades et tristes, les photocopies ce sont ternis et leurs contrastes ont disparu …
    Je pensait essayer de poncer ce vernis avec du papier de verre double 0 …. Puis le revenir avec du vernis satiné.
    Que me conseillez vous ?
    Merci
    Anne

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour Anne, quoi que vous fassiez les couleurs se terniront et le travail jaunira puisque les papiers utilisés sont acides, au sens chimique du terme. Ils sont donc très sensibles à la lumière naturelle, colle, résine, etc. C’est pourquoi tous les papiers style beaux-arts (papier dessin, papier aquarelle et autres) sont pH neutre. Les journaux et magazines sont produits en tant que matière jetable, ils ne sont en aucun cas prévu pour durer.
      Si vous souhaitez utiliser toutefois les motifs (textes et images), la technique du transfert est idéale :
      https://www.youtube.com/watch?v=HLKJIV8L00E
      Cordialement

  46. Mathilde Thomas, le

    Bonjour,
    Je viens de mettre un vernis mat sur un tableau peint à l’huile mais les couleurs sont vraiment devenues trop ternes. Que puis-je faire ?
    Merci d’avance.
    Mathilde

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Pour qu’un vernis mat soit efficace, mieux vaut appliquer d’abords un vernis brillant. La raison à cela est simple, comme le vernis est absorbé de manière irrégulière, seul l’agent matant reste en surface, créant alors ce qu’on appelle des embus. Ces zones ternes et blanchâtres disparaissent lorsqu’un nouveau vernis lui est superposé. Mathilde, il vous reste alors a appliquer une nouvelle couche de vernis brillant, puis mate si c’est effet là que vous souhaitez obtenir. En respectant bien le temps de séchage à chaque fois.

  47. Power, le

    Bonjour Amandine et merci pour votre réponse,

    Toutefois j’aimerai être sûre d’avoir bien compris (je suis novice) : il faut donc appliquer du vernis brillant AVANT le mat?

    Répondre
  48. Power, le

    Bonjour,

    J’ai réalisé plusieurs icônes à la tempera (jaune d’oeuf et vin blanc) qui sont maintenant sèches et que j’aimerai vernir. Le produit suivant convient-il :
    Vernis mat à tableaux en spray huile et acrylique Lefranc & Bourgeois 520?

    Merci d’avance!

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, les vernis pour l’huile (en flacon ou en spray) conviennent très bien pour la tempéra à l’oeuf. Toutefois pour qu’un vernis mat soit vraiment efficace, une ou deux couches de vernis brillant doivent être appliquées. Les raisons à cela sont physiques. Merci à vous !

  49. Ebelmann, le

    bonjour, j’ai peint un baigneur avec une peinture acrylique mat après séchage j’ai appliqué un vernis acrylique mat mais au bout de 4 jours il colle toujours auriez vous une idee?

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, cela est probablement du à un taux d’humidité trop élevé. Sinon, un support mal adapté, mal préparé qui aurait absorbé le liquide sans pouvoir l’évaporer. Voilà les deux seules explications que je peux vous fournir. Merci à vous

    • Ebelmann, le

      Bonsoir, merci pour votre réponse.
      Auriez vous une solution pour retirer le vernis sans enlever la peinture ou pour que le vernis ne colle plus?????????

    • Amandine Gilles, le

      Malheureusement non.. Le vernis acrylique est extrêmement difficile a retirer sans abimer la couche de peinture, même pour les restaurateurs professionnels. Je crains qu’il n’y ait pas vraiment de solution. Seulement faire attention pour les prochaines fois. Cependant, le vernis acrylique n’est pas indispensable, la peinture acrylique se suffit à elle-même grâce à sa résine résistante.

  50. D'Agostino Marie, le

    je dois peindre des bouteilles en verre et terminer par un vernis brillant pouvez vous me conseiller urgent Merci

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour. La peinture pour verre est la plus adaptée. VITRAIL ou VITREA de Pébéo. Dans les magasins spécialisés il existe tout une gamme de produit qui lui est propre.

  51. Véro BEC, le

    Bonjour,
    Merci pour cet article très instructif 🙂
    Je rencontre un souci et peut-être pourrez-vous me venir en aide…
    J’ai réalisé une toile à la peinture à l’huile. Après 1mois1/2, j’ai voulu passer une couche de vernis à retoucher. Tout s’est très bien passé, la couche est uniforme et invisible. Parfait!
    Le souci, c’est que 2 jours après, la totalité de la toile est poisseuse, collante.
    Pensez-vous que mon vernis à retoucher était un peu « vieux »?
    Quoi qu’il en soit, je pense en acheter un neuf et en passer une nouvelle couche sur la toile. Qu’en pensez-vous?
    Peut-être avez-vous déjà rencontré ce problème?
    Merci pour votre réponse 😉

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, si le vernis est poisseux c’est qu’il est trop gras. Il se peut que cela soit du à la vieillesse (évaporation du solvant). Si dans quelques jours le constat est le même alors l’application du vernis à tableau surfin est peut être à prévoir. Attention toutefois à faire un test au préalable, dans un coin par exemple.
      Cordialement

  52. Alice, le

    Bonjour, j’utilise de la peinture en aérosol sur mes toiles, du style bombe pour graffitis. J’ai esayé de mettre du vernis pour acrylique mais ca a fait tourner la couleur (or métalisé). Quel vernis recommandes-tu?

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, est-ce de la peinture acrylique ou des couleurs à base d’essence? Les couleurs aérosols existent dans les deux sortes. A savoir que le vernis n’est pas indispensable sur les peintures acryliques. D’autant plus que l’effet or est obtenu par un jeu de lumière sur les pigments, un quelconque vernis risque indubitablement de casser cet effet. Donc soit vous ne vernissez pas s’il s’agit d’acrylique, soit un vernis universel ou pour huile s’il s’agit de couleurs à base d’essence.

  53. Elsa, le

    Bonjour,

    quel vernis me recommendez-vous d’utiliser avec de la tempera à l’oeuf maigre? Et dans le cas d’une tempera à l’oeuf maigre qui une fois sèche a reçu quelques touches de tempera à l’oeuf plus grasse? Combien de temps après avoir peint puis-je appliquer le vernis?
    Puis-je ne pas vernir les toiles en tempera (si je ne veux pas altérer l’aspect initial avec un fini mat, satiné ou brillant) ?

    Merci de votre aide!

    Répondre
    • Elsa, le

      J’ai oublié d’ajouter quelques gouttes conservateur à ma tempera maigre (je ne ‘ai faite que de jaune d’oeuf, eau distillée, un petit peu de blanc d’oeuf). Pensez-vous que cela soit un problème? cela peut-il se résoudre en aplpliquant un vernis final?

      Merci!

    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, le vernis n’est pas nécessaire pour la tempéra à l’œuf. Ce dernier étant d’une excellente résistance naturellement. Mais si toutefois l’application s’impose alors le plus adapté est le vernis pour peinture à l’huile. Quant à votre oubli d’agent conservateur… le mal est peut-être déjà en train d’agir puisque l’eau a forcement réagit à l’œuf. Cependant, étant donné que l’eau est distillée elle est censée être vierge de toute impureté, évitant ainsi les moisissures. Donc ce n’est pas désespéré ! Le vernis, certes, protégera la peinture des éléments extérieurs et de l’humidité supplémentaire, cela ne peut pas être mauvais. Merci à vous

  54. Mélina, le

    Bonjour ,

    je recherche un vernis pour mettre sur des cochonnets de pétanque que je peints a la main..

    j’aimerais un vernis dur résistant aux chocs de pétanque pour proteger mes dessins afin qu’il ait tout de meme une durée de vie convenable..

    J’ai essayé du vernis marin , de castorama mais celui ci à l’air trop caoutchouteux , et s’en va au fur et à mesure des chocs…

    merci d’avance pour votre aide .

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, peut-être que le vernis-colle ferait l’affaire. C’est la colle utilisée pour tous les travaux de loisirs. Mais même si celui-ci convient, j’ai bien peur que ce ne soit pas permanent à cause des chocs très violents dans cette circonstance. Il sera probablement nécessaire de rajouter des couches de temps en temps…

    • Mélina, le

      bonjour , merci je vais essayer… mais le probleme c’est que je veux vendre ces produits… et du coup le but c’est que se soit résistant pour un bon moment aprés la vente..

    • Amandine Gilles, le

      Dans ce cas, je pense que le plus résistant de tous reste le vernis marin ou le vernis (pour bois ou métal) prévu pour l’extérieur que l’on trouve dans les magasins de bricolage. Mais quoi qu’il en soit, il n’existe pas à ma connaissance un produit résistant à l’usure naturelle et encore moins aux chocs violents… Si tel est le cas, alors il faudrait s’adresser aux industriels ou auprès de ceux qui fabriquent des objets similaires. Mais le domaine des Beaux-arts ne peut répondre à vos attentes, j’en suis navrée 🙁

  55. Gilliard, le

    Bonjour et merci pour toutes ces informations! J’ai quand même une question à laquelle je l’espère , vous pourrez me répondre.

    Je vais repeindre une contrebasse en partie à l’acrylique. Il y aura des zones peintes et d’autres le bois visible et poncé. je voudrais que tout l’instrument soit vernis au final. Voici ma question:

    Doit-je utiliser un vernis sur les surfaces à l’acrylique et un autre pour les surfaces boisées ? Ou est ce possible de tout vernir sans que l’acrylique se fasse attaquer par le vernis destiné au bois?

    Je vous remercie d’avance !!!

    Steven

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour, les vernis pour l’un et pour l’autre sont tout à fait compatibles, il n’y a donc aucun risque ! Merci à vous Steven

  56. Laurent, le

    Bonjour, et merci beaucoup pour cet article, précis et détaillé.

    Cependant, j’ai rencontré un problème dont vous ne parlez pas.

    Ma technique est mixte ( pastels secs puis acrylique et enfin huile) j’ai attendu respectivement un an et 6 mois pour venir deux tableaux qui doivent être exposés.

    J’ai acheté le vernis en bombe sennelier mat. À la fois acrylique et huile. Ma peinture est généralement rembrandt et sennelier.

    J’ai nettoyé la poussière comme j’ai pu sur le tableau, au pinceau et au seche cheveux froid, mais il restait toujours quelques poils. Normal je me dis après 6 mois un an.
    En passant la bombe de vernis, ces poils ont blanchi.

    Certains, une fois secs le lendemain sont partis au doigt ou au pinceau, mais beaucoup restent, et sur une grande surface noire, c’est génant.

    J’imagine que c’est un problème fréquant, comment l’éviter et comment réparer s’il vous plait ? Je pensais que peut être c’était à cause de l’aérosol et que le vernis à appliquer au pinceau n’aurait pas ce soucis… Merci de votre retour.

    L.

    Répondre
    • Amandine Gilles, le

      Bonjour,
      En général le vernis blanchi quand il a été mal dilué, ou alors quand il y a eu un écart de température entre le support et le vernis.
      Il se pourrait que votre vernis en spray n’ai pas été secoué, ou alors qu’il ait été gardé dans une pièce à température relativement chaude et le contraste avec le froid du sèche-cheveux à crée une réaction.
      Si vous l’aviez appliqué avec un pinceau, le rendu aurait été le même. La seule différence c’est que l’application au pinceau prend plus de temps donnant alors le temps au support pour se mettre à température ambiante.

      En ce qui concerne la solution…. malheureusement je n’en ai pas à vos donner. Retirer un vernis est une opération très délicate, car la couche picturale peut vite en souffrir si les dosages des produits utilisés ne sont pas corrects. Mieux vaut demander conseil à un restaurateur. J’aurais sincèrement aimé vous offrir la solution miracle, malheureusement la chimie n’est pas à notre avantage dans ce cas-ci.

      Cordialement

    • Laurent, le

      Bonjour Amandine et merci pour votre réponse.

      En fait ce qui est curieux, c’est que la toile n’a pas blanchi. C’est uniquement les poils de poussière.
      C’est pour ça que je me dis qu’une application au pinceau aurait peut être évité ce blanchiment des poils. C’est très bizarre, j’ai du laisser trop de poils de poussière sur la toile… mais bon après 1 an d’exposition, je vois mal comment elle n’en aurait pas eu.

      Merci encore, je reviens vers vous si j’ai trouvé une solution.

    • Amandine Gilles, le

      En fait ce sont les poils qui ont réagi, plus sensible à la température peut-être.
      Le premier qui trouve la solution prévient l’autre, compris !
      A bientôt

Répondre à BILLOT Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *