Nettoyer son matériel pour peinture à l’huile

Les couleurs, médiums, huiles et résines utilisés pour la peinture à l’huile finissent inévitablement par durcir, sur la palette ou dans le fond des récipients dans lesquels ils ont été versés lors des séances de peinture. En durcissant, ils capturent la poussière et se forme alors une couche dure, sèche et sale qui semble à priori fatale pour le matériel.

Une méthode pourtant simple existe, l’utilisation d’un dissolvant adéquate :

L’Acétone

L’acétone est un dissolvant puissant pour les graisses et quelques autres produits. (Elle peut également avoir un rôle d’agent durcissant lorsqu’elle est mélangée à la caséine ou certaines détrempes.)  Hyper efficace, toutes les huiles et résines se dissolvent rapidement et peuvent se retirer aisément. Vous allez ainsi pouvoir retrouver vos palettes et récipients comme neufs ! Il suffit simplement de verser une petite quantité d’acétone et de laisser agir quelques minutes.

Ce dissolvant se trouve à moindre coût près des essences et White Spirit dans tous les rayons drogueries des supermarchés, dans les magasins de bricolage et également dans les magasins de matériel artistique.

 

L’acétone est un produit volatil facilement inflammable, aux vapeurs pouvant devenir entêtantes, mais utilisable quand même en atelier ou en appartement à condition de bien ouvrir la fenêtre. 

 

 

Avant/Après : Du médium à peindre chargé en résine ayant durci et s’étant empoussiéré pendant plusieurs jours dans un récipient, est ensuite nettoyé à l’acétone.

Le nettoyage a pris moins de 2mn !

4 commentaires sur “Nettoyer son matériel pour peinture à l’huile

  1. AVRIL Patrick, le

    Merci pour vos conseils.
    Depuis votre article, j’ai essayé le nettoyage avec du « substitut d’acétone », que l’on trouve dans les magasins que vous citez.
    Ce produit est apparemment aussi efficace que l’acétone traditionnel. Il est, de plus, ininflammable, peu toxique et biodégradable à 60 % en 28 jours.
    Il dissout également les traces de colle des étiquettes (dont on ne peut généralement pas se débarrasser …).
    Je le recommande donc.

    Répondre
    • Emilie, le

      Le savon noir traditionnel a l’huile d’olive de savonneries marseillaises fait des miracles. Je l’utilise pour sauver tous les pinceaux sur lesquels la peinture a séché ( acrylique ou huile) il suffit de laisser tremper plusieurs heures le pinceau dans un mélange d’eau chaude et de savon noir. S’y reprendre a plusieurs fois si le pinceau est très encrassé. J’ai ainsi sauvé des pinceaux sur lesquels la peinture avait séché depuis plusieurs années et ne jette plus les pinceaux. je donne des cours et récupère tous les pinceaux qui étaient auparavant voués a la poubelle. j’utilise Marius Fabre (Castorama ou magasins bio) mais n’ai pas essayé d’autres marques ou les savons noir a base d’autres huiles. Peut-être que ça marche aussi. A vous d’essayer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *