Quel chevalet choisir ?

Le chevalet de peinture est un accessoire indispensable à l’artiste puisqu’il permet de maintenir une œuvre pendant sa création, en s’ajustant au format du support et à l’environnement du peintre. Généralement conçu en bois ou en métal, le chevalet offre une ergonomie de plus en plus optimisée au fil du temps. Chaque modèle va convenir pour une utilisation précise, selon ses fonctionnalités.

Les fonctionnalités :

Rangement interne : Dans un but d’optimisation, le chevalet peut être équipé de tiroirs ou d’un plateau de rangement. Il permet ainsi de stocker le matériel de peinture sans avoir besoin de meubles ou accessoires annexes. Cela engendre un gain de place de place important.

Hauteur modifiable : Par un système de vis ou de crémaillère, la hauteur de fixation de la toile est ajustable pour s’adapter aux besoins et envies de l’artiste. Cette fonctionnalité permet de peindre des toiles de différentes dimensions, de la plus petite à la plus grande (max. 2m environ, à adapter à la robustesse du chevalet).

Inclinaison modifiable : Selon le type de peinture que vous pratiquez ou même vos préférences, il peut être nécessaire d’incliner votre toile. Dans le cas de peinture plus ou moins liquide par exemple, ou bien afin d’adapter l’inclinaison à votre posture et ainsi d’éviter les douleurs chroniques dues à une mauvaise position répétée.

Transport facile : Certains chevalets sont aisément pliables et donc transportables grâce à leurs pieds télescopiques, anse et poignées.

Les types de chevalets :

Les différents types de chevalet se complètent pour offrir au peintre une panoplie d’accessoires utilisables en toute circonstance et répondant à tous les besoins. Voici les trois principales catégories :

Chevalet d’atelier : Assemblé sur un trépied ou pieds en H, il est conçu pour être utilisé dans un endroit fixe, tel qu’un atelier d’artiste, car sa grande taille ne permet pas de le transporter aisément. Il dispose d’une grande capacité d’adaptation aux différents besoins de l’artiste grâce à a sa hauteur et inclinaison réglables. Ces réglages permettent non seulement de peindre des toiles de dimensions différentes, mais également de pouvoir adapter le chevalet à votre posture.

Chevalet de table : Il s’agit d’un support de toile de petit ou moyen format à utiliser directement sur un bureau ou une table, en étant assis.
Les petites dimensions du chevalet de table permettent stockage aisé en comparaison d’un chevalet d’atelier. Bien que l’inclinaison soit ajustable sur tous les modèles, ce n’est pas le cas de la hauteur et de la boite de rangement qui se trouveront uniquement sur certains modèles.

Chevalet de campagne : Matériel très utile pour les peintres qui aiment peindre à l’extérieur. Il est conçu pour vous que vous puissiez peindre où que vous soyez. Son trépied ajustable permet même de l’utiliser si le terrain est accidenté. Des fonctionnalités de transport simplifié sont incluses au chevalet, tels qu’une poignée et un tiroir de rangement interne qui permet d’emporter son matériel sans besoin de mallette ou sac supplémentaire.

Voir l’article sur l’atelier d’artiste idéal

Un commentaire sur “Quel chevalet choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *