Solvant non toxique – J’ai testé pour vous !

Nous en avions tant parlé (voir l’article), nous l’avions rêvé et Sennelier l’a crée ! Un diluant non toxique vient d’être commercialisé pour le plus grand bonheur de tous les peintres à l’huile consciencieux. 

Green For Oil – Qu’est-ce c’est ?

Ce produit fait partie de ce qu’on appelle les biosolvants, c’est-à-dire des solvants issus non pas des ressources fossiles telles que le pétrole, mais plutôt des matières premières renouvelables d’origines naturelles : végétales, animales ou minérales. Ce diluant est peu volatile, biodégradable et non-toxique. Transportable en avion !

Sennelier ne s’est pas contenté de créer uniquement le diluant, toute une gamme de produits vous est proposée : 

  • Médium gel à peindre (pour peindre en épaisseur)
  • Médium liquide à peindre
  • Diluant
  • Vernis mat
  • Vernis brillant
  • Nettoyant liquide (pour pinceaux)

Le test

 

Odeur : Une douce odeur presque florale ! Absolument aucune gène puisque pour détecter cette légère senteur végétale il faut vraiment approcher son nez du récipient. Donc par conséquent, l’aération de l’atelier ne devient plus indispensable, vous pouvez peindre dans votre salon si vous le désirez !

 

 

 

 

 

 

Consistance : Bien que liquide, ce diluant non-toxique n’est pas aussi léger que l’essence de pétrole ou de térébenthine. Cette impression se confirme une fois mélangé à la couleur. La pâte devient dés lors fluide, transparente sans devenir trop liquide pour autant. Sur la palette le diluant devient rapidement collant, en quelques secondes. Le temps d’évaporation est également plus long qu’avec les essences traditionnelles. 

 

 

 

 

 

En mélange : Là où les couleurs deviennent mates et ternes en mélange avec de l’essence de pétrole ou de térébenthine, elles restent ici brillantes (proportion d’environ 50%). Alors que la couleur mélangée au White spirit met seulement quelques minutes à sécher, plusieurs heures sont nécessaires pour le mélange avec le diluant Sennelier (test effectué sur un papier spécial huile/acrylique). L’ébauche reste ainsi fraiche plus longtemps

A gauche : Le diluant Green for oil de Sennelier avec de la couleur / A droite : cette même couleur en mélange avec du White spirit

 

Les différences avec les essences traditionnelles

Le diluant Green For Oil de Sennelier est :

  • très légèrement collant
  • moins volatile, il sèche lentement
  • conserve la brillance des teintes
  • nettoie les pinceaux un peu plus difficilement, donc moins puissant
  • très agréable à utiliser en mélange grâce à une légère onctuosité
  • quasi inodore, donc aucune gène olfactive ne survient

Conclusion 


Après avoir testé le diluant Green For Oil de Sennelier, il est facile de se créer un avis tant la particularité de ce produit se distingue de ses concurrents, ci-nommés White-Spirit et essence de térébenthine. Première chose : l’absence d’odeur, ou sa subtile odeur florale si discrète. Ensuite, il met du temps à s’évaporer donc le travail dans le frais est favorisé. De plus la brillance de la pâte picturale est en partie conservée. C’est pourquoi mieux vaut l’utiliser comme diluant que comme solvant, car ces caractéristiques le rendent très agréable lors d’une séance de peinture mais il manque de puissance quand il s’agit de nettoyer ses outils et pinceaux. Enfin, son prix abordable qui fait entrer ce nouveau diluant dans la même gamme tarifaire que l’essence de térébenthine rectifiée (aux environs de 8€ les 250ml)

 

Article totalement libre – non sponsorisé !

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous humain(e)?! * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 1229 to the field below: