Tout savoir sur le crayon !

Le crayon est connu comme étant l’outil de dessin par excellence, il est fin, petit, léger, propre et pas cher, et surtout il est simple… Détrompez-vous ! Le crayon est la techniques sèche la plus complexe dans sa maîtrise, son utilisation est multiple, son champ d’exploitation est très large et son coût peut être très élevé selon la qualité.

Les catégories de crayons sont nombreuses : Les mines graphites permettent de créer des dessins fort contrastés, les crayons aquarellables sont parfaits pour les peintres en vadrouille, les crayons pastels sont d’une grande délicatesse et les crayons de couleurs sont sous-exploités!

Le crayon et sa fabrication

Tout le monde sait ce qu’est un crayon… mais savez-vous ce que c’est réellement? Comment est-il fabriqué et de quoi est-il composé? Voilà ce qu’explique cette vidéo très intéressante, le processus complet de la fabrication d’un crayon, des matières premières à la mise en place de la gomme !

Le crayon pour le dessin

La vidéo ci-dessus explique la fabrication de la mine de plomb, appelée plus couramment le crayon à dessin ou à papier. Bien entendu, chaque catégorie de mine (aquarellable, couleur, pastel…) a sa propre recette, mais il est question ici d’un mélange composé de graphite et d’argile. Les proportions de ce mélange permettent de nuancer l’intensité. Allant du noir très profond à du gris très clair, tous les effets peuvent ainsi être rendus.

Les crayons graphites sont alors classés du 9H au 9B, c’est-à-dire du très sec (ligne fine et pâle) au très gras (ligne épaisse et sombre).

Crayons

Le HB est le « neutre », il permet aussi bien de dessiner que d’écrire. Plus le chiffre devant le B est élevé, plus la mine sera « black ». Le fait que la mine soit si tendre va donc donner des noirs intenses. Au contraire, plus le chiffre est élevé devant le H, plus la mine sera « hard », sa dureté laissera seulement quelques traces d’un gris pâle.

Ces crayons H sont utilisés principalement pour les dessins techniques qui nécessitent un trait précis et régulier. Tels ceux réalisés par les industriels, les designers ou les architectes.

Au contraire, les artistes privilégient les B car ils permettent de nuancer les tons plus facilement créant aisément un jeu d’ombre et de lumière.

Tout est dans le geste. La qualité d’un trait dépend de la pression qu’exerce la main sur le crayon. La maîtrise du dessin passe par un bon dosage.

Le crayon de couleur

Ce n’est plus du graphite et de l’argile qui sont utilisés pour fabriquer les mines de crayons de couleur, mais des pigments, des charges minérales et un liant.

Comme il est dit dans l’introduction de cette vidéo, la qualité d’un crayon dépend de la concentration pigmentaire. Comme pour les peintures, plus il y a de pigment dans le mélange lors de la fabrication, plus les couleurs sont intenses et résistantes.

C’est pourquoi les crayons vendus dans les supermarchés pour la rentrée des classes n’ont absolument rien à voir avec ceux présentés dans les magasins spécialisés. Tout d’abords le prix, pouvant aller jusqu’à 3€50 pour un seul crayon pour de la haute qualité. Ensuite, les teintes, les couleurs bas de gamme sont assez pâles et s’effacent rapidement au soleil contrairement à ceux pour les artistes qui sont intenses, lumineuses avec un fort pouvoir couvrant.

Testez, vous verrez sans aucun doute la différence 🙂

Les autres crayons

Le crayon aquarelle

Cette gamme de crayon est abordée dans la vidéo précédente. Aujourd’hui, de nombreuses marques en proposent. Ils sont très efficaces car en plus d’avoir les propriétés des bons crayons de couleurs (intensité et résistance des teintes), ils permettent également un rendu aquarellé. Un bon 2 en 1 en fait !

Il suffit simplement d’un petit pinceau et d’un petit godet d’eau et le tour est joué !

Le crayon pastel

Celui-ci est aussi une variante du crayon de couleur. Sa composition est faite à base de craie qui le rend semblable à un pastel sec. Pratique pour les détails!

 

Bon à savoir

  • Attention de ne pas trop appuyer lorsque vous dessinez, vous risqueriez de graver le papier et il sera alors impossible de gommer le trait en cas d’erreur.
  • Même chose avec les crayons aquarellables, si les traits sont trop marqués, ils ne se dilueront pas ou difficilement.
  • Peu importe les crayons, il est impératif de les manipuler avec précautions, sans quoi la mine pourrait se briser dans toute sa longueur. Même à l’intérieur du bois. Dès lors ils deviendraient inutilisables.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous humain(e)?! * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 6543 to the field below: